samedi 13 août 2016

Les petits bonheurs d'août 2016 semaine #2

Samedi 6, c'est bien beau de faire la grasse matinée et de se faire tout plein de câlins au réveil, mais heureusement que mon téléphone me rappelle que j'ai une heure de conduite, parce que sinon je crois que je l'aurais complètement zappée !!! Je reprends donc le volant après six mois d'interruption et ça n'est, forcément, pas très brillant. Cependant, je suis contente de retrouver ma toute première monitrice, qui rentre tout juste de son congé maternité, et je suis ravie de constater que le courant passe toujours aussi bien entre nous. Après m'avoir interrogée sur mes deux échecs au permis, elle me prévient : des créneaux, je vais en bouffer jusqu'à ce que je les réussisse ! J'avoue, sur le moment, je suis un peu découragée. Et puis, en rentrant chez moi, je me dis que je n'ai pas le droit de baisser les bras. Je suis prête à relever le défi et à faire autant de manœuvres que nécessaire (avec ma monitrice et avec les ami-e-s qui me l'ont proposé). Je l'aurai ce permis, je l'aurai !

Gratitude Journal Positive Thinking Pensée positive Self-love Self-care Provence Sunset Coucher de soleil provençal
La roue à aube avec les derniers rayons de l'heure dorée... 
Dimanche 7, je consacre ma journée aux livres, entre celui que je traduis et le bouquin d'Amanda Palmer qui continue de m'inspirer énormément. Le soir, je m'accorde une petite pause, le temps d'aller me promener et de papoter avec une amie. En rentrant chez moi à minuit, je n'ai absolument pas envie de dormir. Je profite donc des températures un peu plus clémentes pour faire mon repassage jusqu'à deux heures du matin. (En journée, ça serait juste mission impossible !) Ce qui donne une discussion assez surréaliste avec mon chéri, qui vient de terminer son concert : pendant qu'il range son matériel et attend son ami batteur pour rentrer chez lui, je repasse et plie mes vêtements, et on s'envoie plein de petits mots d'amour. C'est quand même vachement cool d'avoir le même rythme de vie bohème !

Gratitude Journal Positive Thinking Pensée positive Self-love Self-care Provence Sunset Coucher de soleil provençal
Home Sweet Home
Lundi 8, je n'ai absolument pas envie de bosser et je passe une bonne partie de la journée sur Facebook. Malgré tout, je réussis à traduire mon quota de pages en attendant que mon chéri me rejoigne. Qu'elles sont douces nos soirées en tête-à-tête, surtout quand on va regarder le soleil se coucher sur l'esplanade au-dessus de chez moi !

Mardi 9, je ne crie pas victoire, mais je réussis 2 créneaux sur 3, et ça c'est vraiment cool parce que je pensais vraiment en bouffer plus que ça avant d'en réussir un. Côté conduite, je retrouve certains automatismes, ainsi que mes défauts, mais je me sens vraiment en confiance avec ma monitrice qui ne me stresse absolument pas et me promet qu'on va s'y attaquer patiemment. (Ça me change des autres moniteurs qui pensaient surtout au résultat final et qui me mettaient la pression.) Le soir, j'ai le plaisir de parler sur Skype avec ma maman américaine avant d'aller faire une longue balade qui me permet d'admirer un très beau coucher de soleil. 

Gratitude Journal Positive Thinking Pensée positive Self-love Self-care Provence Sunset Coucher de soleil provençal
Je ne me lasse pas de ces couchers de soleil...
Mercredi 10, troisième heure de conduite de la semaine, et nouveau créneau réussi, entre deux voitures cette fois. "Le prochain, on le fait à Avignon !" me lance ma monitrice. Euh, dans les petites rues étroites, là, t'es sûre ? (Je garde un souvenir cauchemardesque de ma dernière virée en voiture à Avignon, où le moniteur m'avait stressé plutôt qu'autre chose, mais je me dis qu'elle sait ce qu'elle fait et que c'est l'occasion de rattraper le coup, justement.) Sinon, j'ai beaucoup de mal à me mettre au travail mais, une fois que je m'y colle, je suis hyper concentrée et ça dépote. Il faut dire que j'ai un objectif, ce soir, je vais dîner avec des amis ! Il n'y a rien de tel pour me motiver à traduire mon quota de pages et même un peu plus !

Jeudi 11, c'est cool de conduire régulièrement et de faire des progrès, ça l'est aussi de souffler un peu. Aujourd'hui, je n'ai rien d'autre à penser que mon boulot et je me paie encore le luxe de prendre de l'avance. (Il faut dire que j'ai plutôt intérêt si je ne veux pas être obligée de bosser tous les jours pendant mon séjour en Bretagne.) Cela étant, toutes mes soirées ont un goût de vacances en ce moment : mon chéri et moi sommes attendus pour l'apéro chez une amie. On pensait ne pas rester longtemps parce qu'on est un peu fatigué tous les deux, mais il fait si bon sur la terrasse (malgré le mistral) et nos discussions sont si passionnantes qu'il fait nuit quand on finit par rentrer à la maison ! 

Vendredi 12, mon chéri et moi n'avons pas très envie de nous dire au revoir, mais le travail nous appelle ! Cela étant, je ne me sens pas très bien et je me recouche pendant deux heures en début d'après-midi. C'est exactement ce qu'il me fallait, car ça va beaucoup mieux après et je peux terminer de bosser tranquillement. Comme quoi, je devrais m'écouter plus souvent ! 

Gratitude Journal Positive Thinking Pensée positive Self-love Self-care Provence Sunset Coucher de soleil provençal
Les jolies maisons de mon village...

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Tu l'auras ton permis, tu n'étais pas prête les fois précédentes, quelles qu'en soient les raisons ! Évidemment, il faudra gérer le stress le jour J, mais probablement que si ta super monitrice est avec toi dans la voiture, ça aura un côté apaisant :-).
    Bisous Isa !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...