lundi 9 mai 2016

Les petits bonheurs de mai 2016 semaine #1

Eh bien, on ne peut pas dire que la semaine ait été riche en photos ou en articles de blog ! En revanche, et même si j'ai beaucoup énormément bossé, elle a été riche en bisous, en éclats de rire et en discussions passionnées. Si je n'étais pas aussi stressée par le boulot (et tout ce que j'ai envie de développer à côté), je serai sur un petit nuage. D'ailleurs, je crois que j'y suis... 75% du temps, on va dire. Et c'est déjà génial ! (Il ne reste plus qu'à me reprendre vraiment, sérieusement, en main concernant la méditation, ça m'aidera à gérer beaucoup mieux les 25% restants. Mais y a du taf, parce plus je suis stressée, moins je médite, et moins je médite, plus je suis stressée ! C'est un cercle vicieux !) Mais oublions la pression liée aux différentes deadlines que je me suis fixée et concentrons-nous sur l'essentiel : c'est parti pour le gratitude journal de la semaine !

Samedi 30 avril : il fait un temps absolument pourri mais on s'en fout, mon chéri et les enfants sont là, et on passe de super moments tous ensemble. Je prépare une tarte à la banane et au chocolat pour le plus grand plaisir de mes gourmands, je m'offre le dernier numéro de Happinez (qui est vraiment devenu mon magazine préféré) et je trouve même le temps de bosser deux heures pendant que  le chéri prépare le dîner. (Je vous le dis, il est parfait !) Après le repas, je sors l'appareil photo pour immortaliser ces jolis instants. Elle est belle, notre nouvelle vie. 

Dimanche 1er mai : la journée passe très vite, trop vite, et j'ai, comme souvent en ce moment, l'impression que le temps me file entre les doigts. Malgré tout, j'en retiens des impressions fugaces : une grasse matinée bien méritée, un rayon de soleil, le parfum d'une bougie et ces très jolies roses qui poussent pas très loin de la maison...

Provence France Roses Printemps Gratitude Pensée positive Count Your Blessings Positive Thinking

Lundi 2 : je dépose les enfants à l'école et je pars faire une grande balade de 6 kms histoire de bien attaquer la journée. Le mistral souffle fort mais le ciel est parfaitement dégagé et je me régale. Après ça, je vous avouerai que c'est un peu le brouillard. C'est la seule journée de la semaine que je passe entièrement seule, mon chéri étant rentré chez lui et les enfants étant chez leur père. Du coup, je reste enchaînée à mon clavier et à ma traduction pendant des heures. Cela dit, je me récompense de mes efforts en regardant trois épisodes de Grey's Anatomy avant d'aller me coucher. 

Mardi 3 : une fois n'est pas coutume, je n'ai pas tellement envie de chanter, mais mon chéri me conseille d'y aller quand même parce que ça me fera du bien - il a raison, bien sûr. Nous nous retrouvons chez moi après le cours, et il nous prépare un délicieux dîner pendant que je boucle ma journée de travail. (Ce que je n'ai pas pu faire plus tôt parce que je devais assister à une réunion sur le futur collège de Typhaine. Plus je m'efforce de nier cette réalité - mon bébé rentre en 6ème au mois de septembre - et plus l'univers conspire pour me le rappeler !) 

Mercredi 4 : c'est assez génial de bosser sur ma trad pendant que le chéri fait des gammes, les pages défilent au son des notes de musique, et on peut se faire plein de bisous pour s'encourager mutuellement ! En fin d'après-midi, nous récupérons un de ses amis venu de Paris et nous passons la soirée en compagnie de son colocataire et de la mère de celui-ci. Après l'apéro sur la terrasse, au bord de la piscine, on dîne aux chandelles et on refait le monde avec passion. Vers 2h du matin, on sort promener le chien ; au bord du Rhône, loin de toute pollution lumineuse, les étoiles brillent de toute leur force, et je me sens merveilleusement bien. 

Jeudi 5 : l'heure est venue de dire au revoir à nos compagnons de la veille. La mère du colocataire de mon chéri me serre spontanément dans ses bras, et même si je reste un peu bête parce que je ne m'y attendais pas du tout, je suis vachement émue. 
De retour chez moi, je propose à mon chéri de lui montrer l'une de mes balades préférées. Elle a pour but un endroit très paisible, au bout d'une route bordée de pins, avec une source, de vieux murs et des arbres centenaires. On se pose quelques minutes à côté de la source et on savoure l'instant, ça me fait du bien de me déconnecter de mon boulot et d'être vraiment présente, sans stress, sans arrière-pensée. 

Provence France Printemps Gratitude Pensée positive Count Your Blessings Positive Thinking Doorway Threshold Liminal Space

Pour conclure cette journée parfaite, nous partons sur Avignon pour voir Civil War en VO (je n'ose dire chronique à venir, même si j'aimerais beaucoup vous en parler) et nous dînons au Sushi Shop.

Vendredi 6 : encore une belle journée passée en compagnie de mon chéri, même si nous reprenons tous les deux notre travail respectif. (C'est vraiment génial de pouvoir accorder nos emplois du temps de cette manière.) Le soir, le chéri reprend la route (il joue le lendemain à un mariage) pendant que je vais manger avec les enfants et leur père. Après une période extrêmement tendue, les choses s'apaisent tout doucement de ce côté-là, et c'est aussi une raison de se réjouir. 

Et vous, c'était comment cette semaine ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. J'aime bien tes semaines, elles sont plus riches et positives que les miennes, ça fait du bien à lire.

    Sans te mettre la pression, j'ai quand même hâte de savoir ce que tu as pensé de Civil War :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...