jeudi 19 mai 2016

[En ce moment] mai 2016


Je lis. Toujours trop peu. Mais j'ai réussi à terminer une des intégrales de Preacher et à en entamer une autre. Et j'ai lu le dernier numéro d'Happinez, ça compte ? En revanche, je n'ai pas ouvert un roman ni entamé The Art of AskingUn objectif pour le mois prochain : recommencer à lire pendant ma pause déjeuner. Plus d'excuse cette fois. 

J’écoute. Le dernier album de Ben Harper, qui me rappelle pourquoi je suis devenue fan quand j'avais 19 ans. J'ai aussi découvert cette chanson que j'adore, Renegades par X Ambassadors :


Je mange. Beaucoup de petits plats faits maison et, franchement, je m'épate moi-même. Je ne me serai jamais crue capable d'être créative en cuisine. Un objectif pour le mois prochain : poursuivre le challenge #letscookourbooks en me tournant vers des recettes de saison comme des salades composées, des tartines de crudités, ce genre de choses. 

Je travaille. Dans l'espace, là où personne ne m'entend crier. Si vous voulez mon avis, cette pauvre Ripley a un karma de merde. Un objectif pour le mois prochain : trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et accorder plus de temps et d'attention aux enfants. (Culpabilité, quand tu nous tiens...)

J’espère. Que le beau temps va revenir parce que là, franchement, y en a marre de cette alternance de pluie et de mistral. 

Je rêve. De revoir le soleil De prendre quelques jours de vacances pour aller voir tous mes amis du Nord.

Je décide. De reprendre ma santé en main et de limiter les excès en tout genre.

Je me sens. Très fatiguée, mais beaucoup moins stressée. 

Je me demande. Comment notre société va évoluer. On n'a jamais été aussi conscient de ses dysfonctionnements (discriminations en tous genres, politiciens ineptes, incompétents et corrompus, violences policières), mais les choses bougent tellement lentement... Je lis beaucoup, sur Nuit Debout, sur le féminisme, et je m'interroge...

Je me souviens. Des jours heureux en Bretagne. Enfin, je croyais qu'on était heureux. Et ça fait mal de se dire que ce n'était pas le cas, même si ça prouve que nous deux, ça ne tenait pas la route.  

Je pense. A mes projets. Je suis prête pour la suite. 

J’ai du mal. A tout faire. 24h dans une journée, ce n'est clairement pas suffisant. 

J’essaie. D'être à l'écoute des enfants tout en continuant à appliquer les règles de vie qui nous ont bien réussi jusque-là. Je refuse de céder à la culpabilité dont je parlais plus haut. Je leur laisse pas mal d'autonomie, je suis plus souple sur certaines choses (l'heure du coucher, dans une certaine limite), mais d'autres sont toujours non négociables (la politesse et l'hygiène, par exemple), et tant pis si ça fait de moi une maman pas drôle ! En même temps, ils n'ont pas l'air de s'en plaindre, ce qui prouve bien qu'un enfant a besoin d'un cadre pour s'épanouir.

Je porte. Un jean couleur parme et un t-shirt gris avec un imprimé urbain.

Je devrais. Ecrire plus souvent dans mon journal, ça me fait toujours beaucoup de bien.

J’aime. Les moments que je passe avec mon amoureux et ceux que je passe seule. Notre indépendance est notre force et notre richesse. 

Je veux. M'occuper du blog, tant au niveau de la forme que du contenu. Un objectif pour le mois prochain : modifier les onglets pour refléter l'évolution des derniers mois et mes nouveaux centres d'intérêt.

Et vous, comment ça se passe en ce moment ?

Illustration trouvée sur Pinterest.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Ça se passe gris chez moi aussi, entre les douleurs physiques qui ne cèdent pas, le moral qui en prend un coup, un réservoir affectif qui est quasi à sec et une envie de plus en plus grande de changer de voie pro mais sans savoir vers quoi aller, je me sens mal dans mes pompes :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait ce que tu ressens, j'ai connu ça. Je ne me souviens plus si on avait parlé d'acupuncture ensemble ? Ca pourrait te soulager, tout comme le reiki, si tu connais un bon énergéticien dans ta région. Pour ce qui est de ton envie de changement, c'est normal d'être dans le flou au début. Les réponses vont venir à toi, j'en suis certaine. En attendant, je te souhaite beaucoup de courage pour traverser cette période d'incertitude et je t'embrasse fort. N'hésite pas à m'écrire si tu as besoin de parler !

      Supprimer
  2. Alors, Preacher ? ^^ je suis curieuse de voir ce que ça donne en série TV, pour ma part.

    J'espère que tu t'es bien rétablie et je te souhaite de trouver un bel équilibre entre le travail et la vie, la vraie.

    Et enfin, j'ai hâte de voir ton blog évoluer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Preacher, c'est génial. Horrible et jouissif en même temps ! ^^ Je suis curieuse aussi pour la série télé, et un peu méfiante quand même. On verra bien ;)
      L'équilibre, ça a l'air mal parti encore pour le mois de juin, mais ça ne m'empêchera pas de faire des efforts.
      Merci et gros bisous <3

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...