samedi 23 avril 2016

Les petits bonheurs d'avril 2016 semaine #3

Vous êtes nombreuses à me dire qu'en ce moment je respire la joie, et c'est vrai. Mais tout n'est pas rose, et je ne peux malheureusement pas partager avec vous certains soucis qui, parfois, me tiennent éveillée la nuit. Les semaines où je n'ai pas les enfants sont en général un peu compliquées émotionnellement, mais je me suis pris la tête ces derniers jours à cause d'un problème qui assombrit une période par ailleurs très lumineuse. Heureusement, je ne suis pas seule pour affronter tout cela et lorsque, à deux reprises, j'ai craqué, le chéri m'a immédiatement pris dans ses bras, ce qui est une sensation aussi merveilleuse qu'étrange. Merveilleuse parce que c'est génial de se sentir soutenue et étrange parce que je n'en ai absolument pas l'habitude. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai envie de le repousser - loin de là - mais mon instinct de survie, en mode "je peux me débrouiller toute seule", reste encore très puissant. Mais j'apprends. J'apprends à accepter la main qu'il me tend, j'apprends à m'appuyer sur son épaule, j'apprends justement que je ne suis pas obligée de passer ma vie en mode "survie" ou à tout assumer pour les autres. J'ai l'impression d'être en train d'apaiser, voire de guérir, certaines blessures et je n'ai qu'un regret, c'est que la vie ne soit pas aussi simple qu'elle pourrait l'être. Mais elle continue de m'offrir de très jolis instants que je passe en revue avec énormément de gratitude. 

Samedi 16, ma fille est aux anges, elle passe l'après-midi chez sa meilleure amie. Kelian, lui est tout déçu, son copain n'est pas là. Du coup, le chéri et moi l'emmenons se promener. C'est l'occasion de profiter du très beau temps (c'est assez rare en ce moment en Provence pour être signalé) et de sauver une sauterelle en perdition au bord de la route. Le soir, nous sommes invités tous les quatre chez une amie qui habite à deux pas de chez moi. Vers 23h, après le départ d'autres amis qui souhaitaient rentrer de bonne heure, nous décidons de prolonger la soirée, chez moi cette fois, et discutons jusque tard dans la nuit après avoir couché les enfants. Encore un moment simple, chaleureux et spontané comme je les aime ! 

Dimanche 17, le chéri nous prépare un poulet rôti et des frites maison qui font le bonheur des enfants (et le mien aussi). Après quoi, nous partons visiter les Baux de Provence, que je suis la seule à connaître, et pour cause, j'y suis allée avec mon grand-père quand j'avais 17 ans. A l'époque, il m'avait racontée que c'était plus ou moins ma deuxième visite, puisque mes parents étaient déjà venus là quelques semaines avant ma naissance. (Séquence nostalgie...) Tandis que nous patientons à l'entrée de l'église, le temps de laisser sortir un groupe d'Américains, l'une des touristes nous remercie en s'extasiant sur notre politesse. Le chéri et moi échangeons un sourire amusé, et je ne peux m'empêcher de penser que le fait que nous soyons tous les deux bilingues accentue encore plus notre complicité. Autre bonheur du jour : alors que ça n'était pas prévu, il peut finalement rester avec nous jusqu'au lundi matin. Nous couchons les enfants de bonne heure (demain, c'est la rentrée des classes) et nous passons en tête à tête une de ces merveilleuses soirées dont nous avons le secret. Je vous jure, parfois je me pincerai presque pour y croire. 

Panorama Provence Printemps Arbre en fleur Pensée positive Petits bonheurs

Panorama Provence Printemps Arbre en fleur Pensée positive Petits bonheurs
Panorama Provence Printemps Arbre en fleur Pensée positive Petits bonheurs

Lundi 18, je publie non pas un mais deux billets de blog, je marche pendant une heure et je réalise une recette dans le cadre du challenge "Cuisinons nos livres", recette que je déguste dans le canapé, devant deux épisodes de Grey's Anatomy - mon plaisir coupable du moment. 

Mardi 19, quand j'arrive à mon cours de chant intuitif, nous sommes toutes en pull et à moitié frigorifiées. Une heure et demie plus tard, nous sommes hilares, quasiment en nage et en débardeur. Qui a besoin de courir un marathon quand on peut chanter à tue-tête en tapant des mains, entourée de ses amies ? Me voilà pleine d'énergie pour aller dîner avec le chéri et son colocataire. Au menu, une discussion métaphysique et religieuse passionnante et pleine de respect et de tolérance. 

Mercredi 20, je passe la journée chez le chéri. Il fait des gammes et répète les chansons qu'il devra bientôt jouer en concert (je rappelle qu'il est bassiste) pendant que je bosse sur son canapé, l'ordinateur sur les genoux. Quel bonheur d'avoir des métiers aussi compatibles qui nous permettent de nous retrouver souvent et de passer des moments comme celui-ci ! Le soir, nous sortons faire une grande balade au bord du Rhône, et j'en profite pour immortaliser l'instant.

Provence Roquemaure Rhône Mont Ventoux Printemps Pensée positive Petits bonheurs

Jeudi 21, c'est l'instant futile de la semaine. Sachant que je suis extrêmement raisonnable depuis le début de l'année, je me suis fait plaisir en passant une petite commande chez Etam. J'avais besoin d'une nouvelle paire de chaussons, et j'ai totalement craqué pour ce t-shirt que je trouve vraiment trop mignon. 

Pensée positive Petits bonheurs Chaussons Etam Wish It Dream It Plumes Feathers
Pensée positive Petits bonheurs T-shirt Etam Chats Etoile Star and cats in love

Vendredi 22, je reprends les bonnes habitudes, ça fait trois jours de suite que je réussis à caser une séance de méditation dans ma journée. Après déjeuner, je passe deux heures avec une amie. Le soir, j'improvise une nouvelle recette (que vous découvrirez lundi) et je me replonge avec bonheur dans la saison 9 de The Big Bang Theory

Et vous, c'était comment cette semaine ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Comme tes semaines sont riches ! (tu la sens la petite pointe d'envie là ? ;-) )

    RépondreSupprimer
  2. Salut , j'adore lire les posts sur les p'tits moments favoris, les p'tits moments de bonheur.
    J'ai de la chance moi aussi d'avoir un chéri qui cuisine de temps à autre et je me régale aussi.
    Le tee-shirt que tu as acheté est adorable , moi qui adore les chats , je craquerai bien sur un comme celui_çi
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que ce bille te plaise, Nina :) Oui, c'est vraiment cool les chéris qui cuisinent ! Et il y a toute une collection de t-shirts avec des chats chez Etam Lingerie en ce moment, je dis ça, je dis rien ;) Merci pour ton commentaire et à bientôt.

      Supprimer
  3. Ne retenir que le meilleur !!!!!
    J'avais déjà repéré le joli tee-shirt sur IG :) belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne retenir que le meilleur : toujours ! :D Je te souhaite une belle semaine <3

      Supprimer
  4. Quelle belle semaine et quel plaisir de te voir si rayonnante :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...