vendredi 11 mars 2016

Aujourd'hui je m'aime #11

Pensée Positive Self-Love Self-Care

Même si j'ai dû reprendre la traduction à plein temps, je ne renonce pas à mon projet de devenir thérapeute. Et s'il y a bien une chose que je garde à l'esprit depuis que je me suis engagée dans cette voie, c'est qu'on ne peut pas aider tout le monde. Il y aura des gens avec qui le courant ne passera pas et pour qui je ne pourrai rien faire. Il y aura des gens à qui mes méthodes ne conviendront pas, et d'autres encore qui viendront me voir pour faire bouger certaines choses dans leur vie, mais qui n'auront pas l'énergie ou l'envie d'aller plus loin. Je le sais et je m'y suis préparée, même si j'imagine que ça s'accompagnera quand même d'une bonne dose de frustration, surtout au départ. 

Mais j'ai beau savoir tout ça, quand je suis confrontée au même problème avec quelqu'un de mon entourage, je me retrouve complètement démunie. Parfois, la vie nous met en présence de personnes qui n'ont absolument pas la même vision des choses et avec qui on n'est foncièrement pas compatible. Et vous avez beau déployer tout ce que vous avez appris, toutes les techniques de pensée positive, tous les discours motivants, réconfortants, encourageants, vous avez beau vouloir saisir la personne par les épaules pour l'empêcher de sombrer, vous avez juste l'impression qu'elle vous glisse entre les doigts comme si elle n'était que de l'eau. Et à un moment donné, il faut prendre du recul pour ne pas sombrer avec elle. 

Je me suis épuisée, longtemps, en portant à bout de bras certains proches - comme d'autres ont dû s'épuiser en me portant moi, j'en suis sûre. Je ne suis pas meilleure qu'une autre ! Hier, j'ai été tentée de recommencer. J'ai passé ma journée à me demander ce que je pouvais faire pour quelqu'un qui m'est cher. Mais la vérité, c'est que je ne peux rien faire. Comment aider quelqu'un qui ne voit pas ou qui ne veut pas de la main qu'on lui tend et pour qui tous mes discours sonnent faux ou tombent à plat ? Au bout du compte, que vous consultiez ou non un médecin, un psychologue ou un thérapeute, la seule personne qui peut vous sauver, c'est vous-même.

Et si j'en parle aujourd'hui dans cette rubrique, c'est parce que je me suis rappelée hier que je n'étais pas obligée de perdre pied même pour quelqu'un à qui je tiens. Hier, pratiquer le self-love, c'était me concentrer sur moi et mes enfants en acceptant mon impuissance et en acceptant de laisser ce proche à ses démons. Ça ne m'empêche pas de rester vigilante (on ne se refait pas), mais je suis consciente que sombrer à mon tour sans pour autant aider la personne serait juste un immense gâchis. 

Et c'est là le conseil que j'aimerais vous donner aujourd'hui : gardez le cap. Essayez de ne pas laisser les gens que vous aimez vous entraîner par le fond. En coulant à votre tour, vous ne rendriez service à personne. C'est une leçon terriblement difficile, peut-être la plus dure de toutes en ce qui me concerne, mais c'est une leçon essentielle. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je comprends très bien ce que tu veux dire car je suis moi aussi confrontée au même problème avec quelqu'un de très proche. J'ai dû me recentrer et voir l'essentiel, et surtout ne pas me laisser entraîner et me retrouver mal moi aussi. Comme toi, j'ai appris aussi qu'une aide extérieure peut être utile aux gens qui veulent s'aider eux-mêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite beaucoup de courage car ce n'est vraiment pas facile <3

      Supprimer
  2. Pour avoir été dans les deux cas, c'est sûr que c'est très dur... Ça implique de renoncer à des choses auxquelles tu crois parce que ça ne convient pas à cette personne-là/à ce moment-là. Lâcher prise encore une fois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux que je te dise ? J'accepte et je reconnais mon impuissance, mais je refuse de renoncer à ce que je crois. Je veux bien entendre que la méthode ne convient pas mais, en même temps, quand tu refuses toute aide, je ne sais pas quelle méthode peut convenir...

      Supprimer
  3. Ma chère Isa <3 Je suis super contente que tu reprennes la traduction (ce doit être difficile mais bénéfique) et comme je reprends un peu ma place dans la blogosphère que j'avais délaissé suite à un an de boulot bien trop prenant (à mes dépens), je découvre ton envie de devenir thérapeute ! Eh bien... sache qu'une main tendue c'est bien, en effet, mais l'oreille vaut encore plus :) Les gens veulent juste être écoutés ! Mais ça, je suis sûre que tu le sais déjà ^^ Bisous !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...