mardi 22 décembre 2015

Piper the Viper


D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été fascinée par les tatouages, leur symbolique, leur importance sociologique et, bien sûr, leur beauté. Mais l'envie de me faire tatouer est apparue beaucoup plus récemment, quelques années tout au plus. Au départ, c'était juste une idée en l'air, je n'avais pas d'envie ni de projet précis. Et puis, en mai dernier, tout d'un coup, j'ai su : je voulais mon premier tatouage et je le voulais sur mon poignet gauche. Je vous passe les hésitations, les recherches d'inspirations et les brusques revirements ; je me contenterai de dire que j'envisageais au départ des ailes d'ange au creux du poignet et que j'ai fini par me faire tatouer un serpent tout autour de l'avant-bras. J'en ai fait du chemin en quatre mois, entre ma décision et mon passage sous les aiguilles de la talentueuse Marie, alias Mademoiselle Hirondelle

Coucou Marie !

Ce chemin, je l'ai parcouru en grande partie grâce à mon amie Olga, qui a été d'une patience à toute épreuve avec moi. Elle a su m'écouter et me guider quand je m'égarais, prise entre mes doutes et mes envies. Elle m'a inspirée en me racontant l'histoire de ses magnifiques tatouages, leur symbolique, ce qu'ils représentent pour elle. Et, cerise sur le gâteau, c'est elle qui m'a présentée à Marie.

Coucou Olga !

Mais si j'en suis arrivée à choisir ce serpent bleu, c'est un peu par hasard. Je ne saurais jamais pourquoi j'ai eu envie, tout à coup, de me replonger dans la série de Fantasy que j'ai écrite il y a quinze ans, mais une chose est sûre, j'ai été bien inspirée de le faire. Il ne m'a fallu que quelques pages pour me souvenir que l'un de mes héros portait des serpents bleus tatoués sur les poignets. C'était déjà, à l'époque, représentatif de ma fascination pour les tatouages, en plus d'être un hommage appuyé à une de mes séries de Fantasy préférées, le Cycle d'Avalon par Marion Zimmer Bradley. Dès que je me suis rappelée de ce détail, j'ai su que c'était ce tatouage-là que je voulais et pas un autre. 


J'ai donc pris rendez-vous avec Marie le 7 septembre. Et cette journée restera gravée dans ma mémoire, pas seulement dans ma chair, parce que j'ai vraiment passé un super moment. Olga était présente car elle s'est fait faire un nouveau tatouage juste avant moi. Et on a aussi eu la chance d'avoir avec nous Antoine, un ami d'Olga qui a photographié et filmé toute la séance. L'ambiance était super détendue et on s'est bien marré, à tel point que j'ai fini par craindre de bouger, non pas parce que j'avais mal, mais parce que je riais trop ! Heureusement que Marie était imperturbable et me tenait d'une main ferme !

Coucou Antoine !

Olga m'a demandé comment j'allais baptiser mon tatouage. Pour être franche, je n'envisageais absolument pas de lui donner un nom, mais celui-ci s'est imposé de lui-même. Marie avait réalisé un dessin de mon serpent, que j'avais approuvé. Mais au moment de poser le papier carbone pour transférer le modèle sur ma peau, on s'est aperçu que mon bras était plus court que ce que Marie avait prévu. Impossible d'enrouler le dessin comme il fallait. Qu'à cela ne tienne, Marie a transféré la tête et la queue du serpent avant de réaliser le reste du dessin directement sur moi... à main levée. (Elle a bossé dans l'animation avant de devenir tatoueuse et réalise de magnifiques dessins, la preuve sur son Instagram !)


Bien sûr, Olga, Antoine et moi étions épatés. Mais Marie, hyper modeste, a haussé les épaules en assénant cette réplique qui tue : "Un serpent, c'est juste un tuyau." (C'est vrai, les écailles, les yeux, la tête hyper détaillée, c'est rien du tout ! Piece of cake!) Mais, du coup, pour faire rire mes camarades, j'ai cherché un nom en rapport avec "tuyau". Tuyau, pipe en anglais... Pipe, Piper... Et c'est là que je me suis exclamé : "Piper the Viper !", très fière de mon jeu de mots à la con. 



Et voilà comment je me suis retrouvée avec un serpent prénommé Piper sur l'avant-bras ! 

PS : toutes les photos sont signées Agu Photos. Merci Antoine pour m'avoir permis de les utiliser, je ne pouvais pas rêver meilleur album souvenir ! N'hésitez pas à visiter sa page Facebook ou son Instagram pour d'autres très beaux clichés !

video

video


Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Mais ouiii, quelle patate je fais, je n'avais pas reconnu cette hommage aux Brumes d(Avalon que j'ai pourtant lu relu et re-relu !

    RépondreSupprimer
  2. Carrément cool !!! Haaaa les tatouages ... J'ai rdv le 6 avril pour continuer a m'encrer la peau ! Ca me fascine complètement, et j'ai tellement d'idées :) Le tien est sublime en tous cas, ça me donne limite des frissons ^^ Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Super, j'attendais cet article depuis que tu en avais parlé sur instagram :D Il est superbe en tout cas ! Je pense déjà à mon prochain qui sera sûrement une plus grosse pièce comme celle-là, et j'ai hâte alors que mon 2ème n'est pas encore cicatrisé :p Une drogue !

    RépondreSupprimer
  4. Je persiste et signe : superbe !

    RépondreSupprimer
  5. C'est très intéressant de découvrir l'histoire derrière ton tatouage, une belle aventure, et tu m'as fait découvrir cette tatoueuse chez qui je pense aller pour un tatouage qui me trotte dans la tête depuis deux ans... j'aime beaucoup cette vipère que tu as choisie, elle est sympathique et hypnotisante à la fois, un peu comme un animal totem :) bravo d'avoir sauté le pas en tout cas !
    Gros bisous ma Isa, et je te souhaite de merveilleuses fêtes de fin d'année <3

    RépondreSupprimer
  6. Très joli et j’adore le jeu de mots :)
    Tu avais l’air très détendue en tout cas ! (mon tatoueur m’a demandé en cours de route si je dormais o_o comment est-ce possible ?!)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...