lundi 29 juin 2015

Mad Max Fury Road

Mad Max Is Not A Feminist Movie

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d'un véhicule militaire piloté par l'Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s'est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

A la base, je n'avais pas prévu de chroniquer ce film tellement j'ai été déçue. Et puis, j'ai de nouveau entendu dire qu'il était vachement bien parce qu'il était féministe. Et là, je me suis dit qu'il fallait quand même que j'intervienne parce que je ne dois pas avoir la même définition du féminisme. 

Avant toute chose, la vérité m'oblige à dire que j'ai dû louper au moins un quart du film parce que le sexy quadra et moi avons jugé que c'était bien mieux de se faire des bisous que de subir les unes après les autres toutes ces scènes d'action interminables. Sérieux, messieurs les cinéastes, vous ne savez plus doser. J'aime le bruit, la fureur, les poursuites en voiture, les bastons et l'adrénaline. Mais là, comme dans d'autres films récents d'ailleurs, on frôle l'overdose.

Et c'est dommage, parce qu'il y a des moments vraiment sympa. J'ai beaucoup aimé le personnage de Furiosa, qui nous livre les scènes les plus touchantes du film. Et j'ai bien aimé la relation qui se noue entre elle et Mad Max. Mais, en dehors de ça, ce film, c'est juste une gigantesque poursuite en voiture qui dure 2h. Honnêtement, j'ai failli sortir de la salle. 

*** Attention spoilers ***

Mais je suis restée, parce que je tenais vraiment à le voir, ce fameux message féministe. Et j'ai failli m'étrangler en voyant apparaître à l'écran les pauvres épouses d'Immortan Joe. (Car oui, l'objet irremplaçable qu'on lui a volé, ce sont ses femmes.) Deux tops models réputés qui ont régulièrement fait la une de Vogue, plus Zoe Kravitz et Riley Keough, la petite-fille d'Elvis... Toutes sont à moitié nues, et certaines pourraient l'être carrément tant leurs vêtements sont transparents. Si vous voulez mon avis, à leur place, je ne me serais pas contentée de faire sauter ma ceinture de chasteté. Après avoir échappé à cet horrible vieux pervers, l'une des premières choses que j'aurais faite, c'est de me rhabiller. Mais non. Elles vont continuer à se balader pratiquement à poil pendant tout le film, en plein désert. Tout va bien, merci pour elles. Va falloir me donner le nom de leur écran total parce que je veux le même !

Mad Max Is Not A Feminist Movie

Mad Max Is Not A Feminist Movie

Mais surtout, va falloir qu'on m'explique en quoi un film où le héros masculin sauve la mise à tout le monde est un film féministe. Je tiens quand même à rappeler que sans Mad Max, Furiosa, les épouses et les amazones seraient parties dans le désert de sel où elles n'auraient sans doute trouvé que la mort (en tout cas, d'après notre bon samaritain). Certes, elles vont se battre, et se sacrifier même pour un grand nombre d'entre elles. Mais qui sauve la vie du personnage de Charlize Theron ? Qui joue le preux chevalier au secours de la demoiselle en détresse ? Mad Max, alias Tom Hardy. Oui, il y a dans la tentative d'évasion de Furiosa une revendication féministe, une vraie volonté d'émancipation. Mais sans l'homme, elle était vouée à l'échec.

Il n'y a donc rien de nouveau sous le soleil hollywoodien.

PS : il n'y a qu'à voir la façon dont Charlize Theron est placée en retrait sur les posters ! Le message est clair, non ? Et je serais curieuse de connaître le montant du cachet de l'actrice et celui de Tom Hardy. On parie combien qu'il a gagné plus qu'elle pour un temps de présence à l'écran sans doute équivalent ? 

Just saying...


Mad Max Is Not A Feminist MovieMad Max Is Not A Feminist Movie


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Mouhahahahaha ! Bon, je me passerai de le regarder...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je ne suis pas spécialement fan de bruit et de fureur (sans y être allergique) et j’ai adoré cet aspect-là du film.
    Quand on va voir le film sans se dire que c’est un pamphlet féministe, on peut passer un très bon moment. Ceux qui ont fait le buzz, ce sont les gens pour qui une héroïne, c’est déjà trop. Ça montre l’écart...
    En tout cas, ça ne m’a absolument pas gênée que ce soit Max qui fasse le boulot, car le film ne s’appelle pas Mad Furiosa, et ça ne prouve en aucun cas que Furiosa et les autres personnages féminins n’auraient pas réussi à trouver une autre solution.
    Bref, à mon sens, ce film est un blockbuster bien fait, point barre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, on me l'avait vendu comme un film féministe et ça m'intriguait tellement que j'ai eu envie de le voir, alors qu'à la base il ne me tentait pas du tout. Du coup, oui, la déception est forte, et surtout j'estimais nécessaire de recadrer les choses !

      Supprimer
  3. Oh tu es la première que je rencontre qui n'a pas apprécié ! Moi je n'ai pas passé un mauvais moment, mais j'ai été déçue !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on part du principe que c'est juste un blockbuster hollywoodien, il y a des bonnes choses dedans, des scènes qui m'ont touchée, comme quand Furiosa découvre que la terre d'où elle vient n'existe plus. Mais je trouve les scènes d'action vraiment trop longues, à moins que je ne commence à me lasser du genre...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...