lundi 12 janvier 2015

Gwyn Cready - A l'eau de rose

Lorsque la critique littéraire Ellery Sharpe, journaliste à la plume acerbe, commet un impair dans les pages du Vanity Place, son chef lui inflige la pire des punitions : rédiger un article élogieux sur la romance, un genre qu’elle méprise. Pour ne rien arranger, Axel Mackenzie, son ex, est engagé pour l’épauler, et il prend cette mission très à coeur. D’une part, parce que le magazine est prêt à doubler son salaire s’ils arrivent à se mettre les lectrices dans la poche, et d’une autre, parce qu’il y voit la possibilité de reconquérir Ellery. Se pourrait-il que la jeune femme change d’avis sur les romans d’amour ? Et sur son ex ?

Voilà une agréable romance qui m'a tenu compagnie pendant quelques jours et que j'ai beaucoup aimée ! Le pitch a vraiment attisé ma curiosité. J'ai voulu voir comment Gwyn Cready faisait pour écrire de la romance tout en décodant le genre. Je me suis dit que ça pouvait être très sympa, très second degré. Au début, pourtant, j'ai cru que j'allais déchanter, la mise en place est laborieuse. Mais très vite l'histoire devient captivante. Ellery et Axel sont deux héros très sympathiques malgré leurs défauts, et on n'a qu'une hâte : qu'ils parviennent à surmonter les non-dits et leurs blessures pour enfin se retrouver. Mais c'est pas gagné, si bien que j'ai tremblé pour eux avec délice ! Oui, j'assume, j'adore ce genre de lecture !

Et c'est justement pour ça que j'ai vraiment beaucoup aimé A l'eau de rose. Je me reconnais un peu dans le personnage d'Ellery. Comme elle, j'ai longtemps snobé la romance, même si, étant auteure de Fantasy, je sais ce que c'est que d'être considéré comme un sous-genre de la "vraie" littérature. Maintenant, je me rattrape et je dévore sans vergogne toutes ces histoires que je regardais autrefois d'un œil méprisant. C'est comme regarder une bonne petite comédie romantique à la télé, les scènes de cul en plus. (J'ai éclaté de rire dans le passage où Gwyn Cready se moque gentiment des codes de la romance et où ses héros vérifient la "faisabilité" de certaines positions acrobatiques !)

C'est d'ailleurs ce qui fait tout le sel de cette histoire au-delà de ses personnages attachants. Ellery découvre la romance par le biais de deux livres fictifs, Kiltlander et Vamp, qui lui permettent d'explorer deux grands courants du genre, la romance historique chez les Highlanders et la bit-lit aux dents pointues. Le clin d’œil à Outlander et à Twilight est voulu et appuyé, et c'est franchement très amusant.

Du coup, c'est presque à regret que j'ai refermé le livre, je n'avais pas du tout envie de quitter cet univers. D'ailleurs, ça m'a donné envie de me plonger dans l'adaptation télé d'Outlander. Je ne suis pas très romance historique à la base, à part l'excellente série de La famille d'Arsac d'Eléonore Fernaye, mais je me dis qu'avec les costumes et les paysages en plus, ça peut le faire !

En tout cas, merci Gwyn Cready pour cette jolie balade sur les terres de la romance, j'ai adoré !


Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Je le note sur ma liste à lire :-)

    Lance-toi dans Outlander, c'est super ! J'ai dévoré la 1ère moitié de la saison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le 1er épisode, mais là je suis dans un marathon Grey's Anatomy ^^

      Supprimer
  2. Celui-ci est dans ma PAL depuis... sa sortie ! Il faut que je trouve le temps de le lire, d'autant que le pitch de départ est très sympa. Dans un genre un peu similaire, tu as "La fille qui aimait les romans d'amour", toujours chez Milady.

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà Isa, ENCORE un article qui me donne envie de foncer sur le bouquin. Non mais, décidément !
    Je ne peux pourtant pas résister à la romance... <3

    RépondreSupprimer
  4. Je ne peux que te conseiller Outlander, l'adaptation est superbe, je suis fan, les détails sont hyper travaillés (du coup je me suis mise à lire le bouquin).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment que je m'y mette alors ! ^^ J'espère que tu nous donneras ton avis sur le livre.

      Supprimer
  5. Je le note, cela fait du bien un livre léger de temps en temps
    Bisous Isa

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...