lundi 3 novembre 2014

Un mot pour le mois #7


Octobre a été un mois magnifique, et je ne parle pas que du temps. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi bien (et je crois que ça se voit, vous avez été plusieurs à m'en faire la remarque en commentaires de mes billets looks). Comme promis, j'ai continué sur ma lancée des mois précédents et, entre la méditation que je pratique au quotidien depuis le 1er septembre et le challenge #lovetober qui m'a poussé à dépasser mes propres limites, je me suis découvert un mantra, presque une vocation. J'ai envie de faire du beau et de faire du bien. Faire du beau en fabriquant des choses, en prenant de jolies photos, et faire du bien en étant de plus en plus à l'écoute et en tendant la main aux autres, comme j'ai pu le faire ici. Evidemment, tout cela demande à être mûri, ce n'est pas encore un projet, juste une déclaration d'intention. Mais c'est aussi une direction à suivre, et c'est extrêmement important pour moi qui avait l'impression d'avancer à l'aveuglette depuis quelques années. Une fois que l'on a réalisé ses rêves, que l'on a construit une vie avec l'homme que l'on aime et que l'on a eu les enfants que l'on voulait, qu'est-ce qu'on fait ? Qu'y a-t-il après le "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ?" En ce qui me concerne, un énorme flou qui m'angoissait. Je me suis longtemps cherchée et je crois bien que je viens de me trouver. Je veux faire du beau et faire du bien. Et je ne doute pas de trouver mille et une façons d'y parvenir. 

Octobre, c'est aussi le mois des bonnes nouvelles. Mon planning professionnel commence à se remplir pour l'année prochaine, et il est probable que les traductions se bousculent à un moment donné. Après une période un peu plus calme dont j'ai profité à fond, je m'en réjouis d'avance (et je refais mes stocks de thé en prévision des bouclages difficiles). Quant au sexy quadra, il a répondu à une offre d'emploi plus qu'intéressante et passé avec succès toutes les étapes du recrutement jusqu'au dernier entretien où ils n'étaient plus que 3 candidats en lice. (Pour voter pour lui, taper 1... Nan, j'déconne.) C'est un peu le job idéal dans un endroit qui, en plus, nous plaît énormément à tous les deux. Autant dire qu'on retient notre souffle en attendant la réponse.

C'est dans ce contexte ultra-positif que j'ai choisi de faire face en novembre à de vieilles peurs qui m'empoisonnent l'existence. L'une est de nature très concrète et représente un sérieux handicap dans ma vie quotidienne puisque je n'ai pas le permis. Bien sûr, ça n'aurait pas beaucoup d'importance si je vivais à Paris, New York ou Londres, mais plus ça va, plus je me plais loin des grandes villes. Il est donc grand temps que je me donne un coup de pied aux fesses et que je décroche ce précieux sésame. Même si mes proches m'aident volontiers quand j'en ai besoin, j'en ai marre de leur demander de me conduire quelque part et je rêve de mon indépendance. J'ai donc lancé les démarches pour récupérer mon dossier (j'avais tenté une 1ère fois en 2006 avant d'abandonner pour tout un tas de raisons plus ou moins bonnes) et j'ai déjà choisi ma future auto-école. Je ne suis pas débordante d'enthousiasme, il se pourrait même que j'ai la boule au ventre, mais je suis motivée. Je vais y arriver !

L'autre grande peur qui me tenaille en ce moment est d'une nature différente, plus insidieuse. Elle revient me hanter périodiquement. Je ne suis pas encore prête à la nommer parce que j'ai décidé que, cette fois, elle ne gâcherait la vie qu'à moi, pas à mes proches. Mais je compte bien lutter contre elle avec acharnement et revenir vous annoncer dans quelques mois que je l'ai vaincue. (Mais rassurez-vous, ce n'est pas une maladie, juste de vieux démons que la méditation notamment devrait m'aider à vaincre.)

Voilà pourquoi, ce mois-ci, je fais le choix d'un mot à connotation négative, de manière à aller encore mieux après ! 


P.S. Les copines Fandre et Titite ont elles aussi choisi un mot pour novembre. Si vous en avez un vous aussi, n'hésitez pas à le partager dans les commentaires, je trouve ça tellement inspirant ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Comme j'aime ton enthousiasme ! Je vais croiser les doigts avec vous pour le sexy quadra :-)

    Je trouve ton mot du mois très courageux et très inspirant aussi. Je te souhaite de réussir à vaincre ce démon dont tu ne veux pas parler pour le moment (et je serai là pour lire le récit de ton combat) et bien sûr, de passer ton permis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3 J'aurai bien besoin de toutes vos bonnes ondes et quelques coups de pied aux fesses si ça ne suffit pas ! ^^

      Supprimer
  2. J'ai tapé 1, j'espère que ça va marcher !

    Sinon, pour le permis, je te tire mon chapeau... Depuis la naissance de la Crevette, je me répète qu'il faut que je m'y mette, mais j'ai un trouille épouvantable (et un compte en banque un peu vide ces derniers temps). Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3
      Je ne suis pas sûre que ce soit une question de courage, c'est surtout que la frustration commence à prendre le dessus sur la peur. Je veux pouvoir emmener mes enfants à la plage quand mon homme ou mon père ne sont pas là, je veux pouvoir faire des road-trip dans les pays qui me font rêver, je veux pouvoir prendre un abonnement à la piscine sans me dire qu'il faudra que je me tape 45 mn à pied pour y aller.
      Pour le compte en banque, c'est clair que c'est hors de prix par contre :/ Mais tant pis, je ne me mets pas la pression et je prendrai le nombre d'heures dont j'ai besoin.

      Supprimer
  3. Cécile de Brest03 novembre, 2014 08:58

    Allez, good luck pour le permis ! Si tant de gens l'ont c'est que ce n'est pas si difficile...Et je croise les doigts pour le boulot de ton homme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous des obstacles différents... celui-là c'est un peu mon Everest à moi ! ^^

      Supprimer
    2. Personnellement, c'est sans doute parce qu'on me serine depuis des années que "c'est à la portée du premier crétin venu" que je bloque (pas que, mais en partie). Le souci, c'est que c'est une angoisse complètement irrationnelle...

      Supprimer
    3. Pareil. Maintenant j'envoie bouler ces pseudo-encouragements en demandant à leurs auteurs quelle est leur plus grande peur. Généralement, c'est un truc qui ne me fait ni chaud ni froid et je leur explique qu'on n'est pas tous égaux devant un même challenge.

      Supprimer
  4. Eh bien octobre aura été un très bon mois pour nous deux :)
    Je m'amuse toujours autant de nos parallèles. Je termine mon billet et découvre le tien. En novembre, on bouge dirait-on ! ;-)
    http://www.aimerlesdimanches.com/2014/11/le-mot-du-mois-3.html

    Des bisous et une belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on est super synchro depuis deux mois, c'est chouette :) Bisous et belle semaine également !

      Supprimer
  5. Toute mon énergie confiante et positive pour le permis. Comme je te comprends. J'ai encore un petit délai car mon compagnon y passe avant moi et qu'on ne peut pas se permettre deux fois la dépense au même moment, mais ça me paralyse. C'est déjà un exercice en soi de ne pas montrer mon flip total dès qu'il prend la voiture pour s'exercer. On va dire que c'est un premier pas :)
    (je tape 1, sinon ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3
      C'est une bonne chose que les circonstances t'obligent déjà à travailler sur ta peur. Tu as utilisé le mot juste, moi aussi ça m'a longtemps paralysée. Mais là j'en ai vraiment marre alors j'essaie de profiter de cet élan. On se tient au courant ;-)

      Supprimer
  6. plein de bonnes choses pour novembre. de bonnes nouvelles pour ton conjoint et pour toi, des peurs surpassées qui appartiendront au passé je l'espère, de beaux moments.

    RépondreSupprimer
  7. J'ai tapé 1 pour le sexy quadra en plus de croiser les doigts :D

    J'ai beaucoup aimé ton bilan d'octobre et le mois pour novembre. Je me retrouve dans la partie concernant de combattre nos peurs/nos angoisses. Des fois, j'ai des angoisses toutes cons qui me montent au bourrichon! J'ai remarqué que créer des choses permet de les apaiser, du coup, je m'y remet ^_^

    En tout cas, je te souhaite de très belles choses pour ce mois de novembre ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as absolument raison, créer m'a fait un bien fou en ce joli mois d'octobre. Du coup, je suis bien décidée à continuer sur ma lancée !
      Merci pour tes bons vœux <3

      Supprimer
  8. Bonjour Isa. Bonne chance pour le boulot de sexy quadra. Et pour le permis aussi. Pensez à l'après: toutes ces jolies ballades en perspective et ce sentiment de liberté ! Allez on y croit! Bon courage. Sandrine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sandrine :) Croyez bien que ce sentiment de liberté est ma plus grande motivation ! ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...