vendredi 12 septembre 2014

Le paradoxe de la mère de famille qui part en vacances sans ses enfants


Aujourd'hui, le sexy quadra et moi, on part en vacances rien que tous les deux. Ça fait des mois qu'on en parle (depuis notre retour d'Irlande l'année dernière, en fait). Ça fait trois ans que ça ne nous était pas arrivé. J'ai hâte d'y être, de poser les valises et d'aller boire un mojito au bord de la piscine. (Merci, merci, magnifique été indien, c'est vraiment génial cette chaleur et ce beau temps !) Non, et puis ça va être vraiment bien, on va se lever à l'heure qu'on veut (ça, tous les parents du monde en rêvent), on va faire les activités qu'on veut (et pas forcément kid-friendly, youpi !), et on va aller en Espagne (la culture, c'est important, et les magasins de fringues aussi).

Du coup, je pensais vraiment que j'allais partir sereine et le cœur léger. Mais pas du tout, en fait ! Ce matin, j'ai le cœur lourd à l'idée de ne pas voir pendant dix jours mes bébés qui n'en sont plus. On a amené leurs affaires chez leur papy, je l'ai aidé à faire leurs lits avec amour, j'ai installé les doudous et déposé sur leurs oreillers un magazine tout neuf (paie ta culpabilité de parent qui part en vacances !). Je sais qu'ils vont être bien. Ils ont repris la musique, ils font des choses intéressantes à l'école. (D'ailleurs, il faudra que je vous parle de la réforme des rythmes scolaires, à l'occasion.) Ils ne le savent pas encore, mais leur papy prévoit une sortie plage ce week-end. 

Non, vraiment, ils vont être bien. Et nous aussi. La partie de moi qui, chaque année, soupire après des vacances en amoureux va enfin être comblée. Mais la maman poule qui, des fois, n'en peut plus de ses poussins a pourtant bien du mal à les lâcher. Elle sait déjà qu'ils vont drôlement lui manquer. 

(Mais rassurez-vous, hein, je ne les aurais pas retrouvés depuis une heure que j'aurais déjà hâte de repartir. C'est un paradoxe sans fin !)


Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. hé mais moi je rêve de vacances avec mon homme et en free kids depuis ... heu ... 14 ans en fait ^^ on ne les a jamais lâché pour les vacances (et là franchement c est pire depuis que Terminator est apparue ^^)
    enjoy et profite !!

    RépondreSupprimer
  2. Comme je te comprends ! Nous allons confier la Crevette à ma mère pour quatre jours la semaine prochaine, le temps de faire un petit séjour à New York, et je culpabilise déjà !
    Je suis certaine que ça va vous faire du bien (et moi aussi, je fantasme sur la possibilité de me lever après 7h30 du matin les bons jours). Profite un maximum, et montre-nous plein de photos pour la peine.

    RépondreSupprimer
  3. Perso, je suis déjà partie plusieurs fois avec le barbare et sans la poulette et j'arrive à ne pas culpabiliser... je me dis que ça lui fait aussi des vacances de ne pas nous avoir derrière elle ;) Bonnes vacances à vous 2 !! Profitez bien !!

    RépondreSupprimer
  4. Comme je comprends ce que tu ressens ;-)

    Passez de bonnes vacances en amoureux :-)

    RépondreSupprimer
  5. Oh oui je sais ce que tu ressens mais ne culpabilise pas! Avant d'être des parents, vous étiez juste des amoureux et cette parenthèse va vous permettre de vous retrouver! Profitez bien de vos vacances les zamoureux ^^

    RépondreSupprimer
  6. Bonnes vacances Isa ! ♥
    J'ai souri au coup du magazine du l'oreiller. Moi, j'avais toujours droit à un Polly Pocket quand ma maman revenait ;-)

    RépondreSupprimer
  7. oulala je te comprends, c'est exactement ce que je ressens quand je les laisse meme un week end!
    je suis contente de partir mais déchiré à l'idée de ne pas les voir et qu'ils m'en veulent..
    bises
    Aurélie

    RépondreSupprimer
  8. alexandra gerard12 septembre, 2014 14:16

    ah on en reve avec mon homme en ce moment :) et je reagis comme toi quand je dois les laisser !!! tu es tout à fait normale en fait mdr
    Profites bien de ton homme, des grasses mat et des mojitos !!!

    RépondreSupprimer
  9. ça fait du bien de partir sans les enfants pour un couple et pour les enfants aussi....
    Dis la maman de grands enfants
    Bisous ma belle

    RépondreSupprimer
  10. La première fois que nous avons pris des vacances à 2 sans notre loulou c'était pour ses 2 ans, et comme on l'avait quasiment continuellement avec nous ( les parents et beaux-parents habitant à plus de 1000km de là où nous habitons) je me suis dit que je n'allais jamais y arriver, la nuit qui a précédé notre départ je n'ai pas fermé l'oeil, j'avais comme une boule au ventre qui me paralysait. Mais ce fût l'une des semaines les plus ressourçantes pour nous depuis sa naissance, se retrouver comme avant bébé, parler jusqu'à pas d'heure, flâner ensemble, prendre le temps pour se retrouver intimement à deux, ne penser à rien sans culpabiliser... notre loulou est resté avec ses grand parents montés spécialement pour les garder, et ce fût un vrai plaisir pour eux de pouvoir passer un peu de temps avec leur petit fils qu'ils ne voient pas souvent, le temps de créer des liens et une relation seuls à seuls avec lui. En fait tout le monde était gagnant . Nos retrouvailles furent géniales, nous avions plein de choses à nous raconter, plein de câlins à partager. Et puis ces vacances sont devenues un rituel chaque année depuis 3 ans. Je pars toujours avec la boule au ventre mais je sais qu'il est bien avec papi /mamie. Et comme on part une semaine de vacances à 3 en suivant , il est ravi et nous aussi! Allez, profite bien de ces moments et t'inquiète pas , en revenant tu seras encore une meilleure maman car ressourcée et plus heureuse !bises

    RépondreSupprimer
  11. c'est dur de les laisser mais tu vas en profiter un peu pour toi... bisous et ramène nous de belle photos <3

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...