mardi 26 août 2014

Lâcher-prise


C'est l'heure d'un petit bilan d'avant vacances. Car oui, à l'heure où certains se préparent pour la rentrée, nous venons de réserver nos vacances en amoureux. Nous avons finalement renoncé à Londres au profit d'un séjour dans le Sud-Ouest, une région qui nous plaît particulièrement. A nous les châteaux cathares, les Pyrénées et, si tout va bien, une journée en Espagne - ce sera une première pour moi. Je ne sais pas encore si l'été jouera les prolongations ou si ce seront des vacances plus automnales, mais j'aime assez l'idée de bousculer le calendrier et de partir ainsi dix jours après la rentrée des classes. Pendant que nos loulous seront sagement (ou pas) penchés sur leurs manuels scolaires, nous ferons l'école buissonnière. Je rêve de paysages grandioses et de soleil, mais aussi de lecture et de farniente. J'espère juste ne pas avoir à emmener du travail avec moi, je mets les bouchées doubles pour pouvoir partir tranquille... J'ai même hésité à les annuler, ces vacances, mais ça n'aurait pas été une bonne idée. Le sexy quadra et moi avons besoin de nous retrouver car les derniers mois ont été compliqués. 

Hier nous avons eu une longue discussion à ce sujet, et ça a permis de débloquer pas mal de choses à mon niveau. Je me suis rendu compte que j'étais toujours dans le déni, que j'appréciais tellement l'équilibre qu'on avait trouvé avant son licenciement que je refusais de m'ouvrir à la possibilité du changement. Quand le sexy quadra me parlait d'une offre d'emploi dans une autre région, je me fermais. Je me disais : "On est bien en Bretagne, pourquoi s'en aller ?"  Angoisse et colère ne font pas bon ménage, et l'ambiance est devenue un peu électrique à la maison. J'étais à cran et je broyais du noir pendant que le sexy quadra se débattait avec les limites que je lui imposais. 

Il fallait que je cède, il fallait que je lâche-prise. Que j'accepte de laisser la vie nous conduire ailleurs si nécessaire. Il fallait que je me remette en mémoire, et surtout que je mette à profit, tous ces ouvrages de psychologie positive que j'ai pu lire depuis un an. Je n'ai aucune prise sur les événements en eux-mêmes, mais je suis en revanche entièrement responsable de la façon dont je les vis - ou dont je les subis. Je peux justement choisir de ne pas subir et d'accueillir le changement. Je peux choisir de croire que ce qui nous attend ne sera pas moins bien que la vie que nous avions jusqu'à présent, que ce sera différent et peut-être même mieux Je peux choisir de m'ouvrir à de nouvelles perspectives, de nouvelles possibilités, une nouvelle vie. 

Comme je le disais ici, j'avais un deuil à faire. Je crois pouvoir affirmer que, depuis hier, c'est fait. Ce fut dur, mais c'est fait. Maintenant, je vais avancer, le cœur plein d'espoir comme je me l'étais promis. J'ai toujours un peu peur, j'aimerais déjà savoir ce qui va se passer (la patience et moi, ça n'a jamais été une grande histoire d'amour), mais je suis prête pour la suite. 

Illustration trouvée sur Pinterest.

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 commentaires:

  1. Félicitations pour cette avancée ! J'espère en tout cas que vous aurez de belles vacances, mais le sud-ouest semble relativement épargné par les intempéries pour l'instant.
    Quant au sexy quadra, souhaitons-lui de retrouver très bientôt du travail, autour d'une famille aimante et unie (c'est le plus important !). Comme disait un auteur dans une romance que j'ai lu ce week-end : peu importe l'endroit où se trouve du moment que c'est avec les gens qu'on aime (c'était la minute gnangnan).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec toi et je m'en voulais justement de ne pas être dans cet état d'esprit ! Du coup, à un moment donné, il fallait bien que je lâche du lest...

      Supprimer
  2. Je souris en lisant tes mots. Je ne suis pas très douée pour la patience, moi non plus, mais dieu sait que nous n'avons pas prise sur tout et qu'il faut parfois un peu de temps pour qu'une nouvelle situation se mette en place.
    Vous avez bien fait de planifier ces vacances, elles vont vous faire beaucoup de bien. Et même s'il fallait partir ailleurs et quitter cette jolie Bretagne (que je ne connais pas mais qui me fait baver depuis mon écran), il faut parfois accepter et se dire que la famille, le cocon, fait déjà beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  3. Joli témoignage Isa, je vous souhaite plein de bonnes choses :-)

    RépondreSupprimer
  4. oh les Pyrénées c'est chez nous ;) tu as bien raison de visister notre belle région et je suis sûre que ça vous fera du bien de changer d'air ;)
    profitez-en bien et surtout garde ta "positive attitude" Isa ;)
    Bisous
    http://www.madeinsisters.com/

    RépondreSupprimer
  5. Ah le sud-ouest, je rêve de le visiter, c'est une belle destination pleine de rêve !
    Quant au travail, malheureusement, de nos jours, il faut aller vers l'emploi, il vient rarement à nous (je suis bien placée pour le savoir) et il existe d'autres belles régions en France (ou à l'étranger) où l'on peut se plaire. Sachant qu'en plus tu as la chance d'avoir un travail qui ne nécessite pas d'être à un endroit précis, donc pas de difficulté pour bouger de ce côté... Courage à ton sexy quadra pour ses recherches d'emploi !

    RépondreSupprimer
  6. C'est toujours difficile d'accepter qu'on n'a pas prise sur tout (en tout cas pour moi, c'est difficile...). Bonnes vacances à vous :)

    RépondreSupprimer
  7. je te souhaite de te reposer et de vous retrouver! votre amour vous aidera à tout passer!! bisous

    RépondreSupprimer
  8. Merci à toutes pour vos encouragements :)

    RépondreSupprimer
  9. Perdre ses repères peut s'avérer déstabilisant voire terrifiant. Je suis de ces personnes qui ont besoin de s'ancrer quelque part et s'entourer de gens stables pour vivre sereinement. J'ai néanmoins appris, suite à une amitié de longue date brisée, qu'on ne peut tout contrôler et qu'il y a du bon parfois à s'ouvrir à d'autres choses inattendues, non prévues , de se laisser porter par les évènements. J'espère que tes vacances te permettront de prendre le recul nécessaire pour changer ton regard sur ta situation et de retrouver la complicité avec ton sexy quadra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, passer outre le blocage nous a déjà permis de retrouver la sérénité :) On a essuyé d'autres tempêtes, on est solide. Mais ces vacances nous feront du bien, c'est sûr !

      Supprimer
  10. Bon courage et je vous souhaite le meilleur! <3 Parfois quand les choses se débloquent en nous on se sent libérée. Nul doute que tu arriveras à t'adapter au changement, même si au départ tu doutais de cela. Nous sommes tous pleins de ressources, bien plus qu'on ne l'imagine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison, mais je suis toujours stupéfaite de constater qu'on a en nous une capacité de blocage et d'inertie phénoménale. Je suis effectivement soulagée d'être passée au-delà, même si je ne saute pas encore de joie à l'idée de ce changement. (Mais ça ira sûrement mieux quand je saurai ce qui nous attend, là au moins je pourrai me projeter.)

      Supprimer
  11. Mon premier commentaire ne s'est pas affiché :(
    Donc je disais qu'en effet ce 'est pas facile de ne pas tout maitriser, mais parfois la vie apporte de jolies surprises :) C'est toujours plus facile d'avancer en se concentrant sur le positif donc continue de profiter à fond de tes petits bonheurs quotidiens :)
    Je vous souhaite de bonnes vacances (même si aujourd'hui il pleut dans le Sud ouest^^) j'espère que vous vous régalerez (le pont d'espagne à Cauterets est-il prévu au programme??? :) )
    Gros bisous mon Isa <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'écris un com ici,je le copie toujours avant car,souvent,il ne s'affiche pas la 1 ère fois (il y a peut-être une manip que je ne fais pas,bref),ça m'évite de tout retaper ma prose impérissable...

      Supprimer
    2. @Lou et @anneso : j'ai justement enlevé les captcha pour voir si le problème venait de là, mais visiblement ce n'est pas le cas. J'ai le même souci de temps en temps sur d'autres blogs, je pense qu'il s'agit d'un bug de Blogger et non d'une fausse manip.
      @Lou : Le pont d'Espagne n'était pas forcément prévu vu que j'en ignorais l'existence, mais j'ai bien l'impression que tu nous le conseilles, non ? ^^

      Supprimer
    3. C'est une balade superbe, enfin moi j'ai adoré, c'est un peu raide pour y arriver mais le résultat vaut l'effort! C'est un de mes endroits préférés il y a un joli parcours avec une jolie cascade, et un second (le raide^^) qui mène à un superbe lac :) Faut juste prévoir 5e pour le parking :/ Malgré ça je le conseille fortement si tu aimes les beaux paysages (regarde un peu sur le net si ça te plait). Il y a tellement de jolies choses à voir dans chaque région, après je suppose que vous avez déja un programme chargé ^^

      gros bisoussss <3

      Supprimer
    4. Oh on n'a rien prévu pour l'instant, du coup j'en prends bonne note !
      Bisous <3

      Supprimer
  12. Ta vision des choses est intéressante.
    As-tu des livres de psychologie positive à conseiller? (mais en français car,si je comprends à peu près l'anglais,ça me demande un effort et c'est sur le fonds que je voudrais me concentrer...mais je sais que tu lis plutôt en VO!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois justement rédiger une chronique sur le livre que je viens de terminer : "Cultivez votre bonheur !" par Sophie Machot. Il m'a été très utile dans cette récente prise de conscience. J'aime beaucoup l'approche de l'auteure et la métaphore du jardinage filée tout au long du texte. Pour moi, c'est le meilleur que j'ai pu lire jusqu'à présent.

      Supprimer
    2. Ah super! (lâcher-prise?? mon défi de la rentrée,si je pouvais y arriver...mais chassez le naturel etc etc)

      Supprimer
    3. Ecoute, j'en ai fait un mantra que je note tous les soirs dans mon cahier. "J'accepte la situation. Je lâche prise. Je fais confiance." C'est une manière de ne pas oublier cette prise de conscience et de rester dans cette énergie. Quand ça s'est finalement débloqué, c'est comme si une tension physique s'était dénouée à l'intérieur de moi. Du coup, en écrivant les mots, je me remémore cette sensation et je fais en sorte que le nœud/blocage ne réapparaisse pas.

      Supprimer
  13. Si ce n'est pas indiscret, tu fais confiance à quoi/qui ?
    Ça marche bien, ces mantras, en tout cas. Je n'arrive pas et n'ai pas envie de verbaliser les miens, mais ça apaise et ça rassure.
    En tout cas, je vous souhaite une belle continuation, où que vous soyez (perso, j'ai la bougeotte ces temps-ci et rêve de prendre nos cliques et nos claques et partir de la région parisienne, malgré tous les soucis que cela causerait, on n'est jamais contents de ce qu'on a).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça n'est pas indiscret. Quand j'écris "je fais confiance", ça veut dire à la vie en général. Chose toujours très difficile à faire en ce qui me concerne, mais j'y viens, tout doucement.
      C'est nouveau pour moi, les mantras, mais ça a l'air de bien fonctionner. C'est vraiment pour moi une façon de ne pas laisser le blocage se remettre en place, de ne pas retomber en mode Calimero "C'est vraiment trop injuste" ! ^^
      Sinon, je comprends ce que c'est que d'avoir la bougeotte, pendant nos premières années de vie commune avec le sexy quadra, on a déménagé 4 fois en 8 ans ! C'est justement l'ironie, on n'était jamais resté aussi longtemps au même endroit (3 ans !) et on n'a pas envie de bouger pour une fois ! Mais bon, on verra bien. Tu vas voir, si ça tombe, dans quelques mois, je serai super excitée à l'idée de partir !

      Supprimer
  14. Une jolie prise de conscience! Je vous souhaite plein de bonheur ♥

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...