jeudi 1 mai 2014

Un mot pour le mois #1


Je ne sais pas si je souffre d'une espèce de gueule de bois liée à trois événements survenus en même temps (après un mois de bons et loyaux services, le beau temps s'est fait la malle / j'ai fini mon grand projet de réaménagement de mon bureau / j'ai rendu l'une des meilleures trads de tous les temps), mais toujours est-il que je souffre depuis quelques jours d'un sacré coup de blues. Entre la pluie et le fait que les enfants sont en vacances, je ne suis pas sortie de la maison pendant trois jours d'affilée. (C'est agréable la première journée, beaucoup moins après.) Difficile de trouver la motivation de bosser sur un texte tout à fait moyen quand, pendant trois semaines, les phrases se sont enchaînées toutes seules et j'ai explosé le délai qui m'était imparti sans même avoir l'impression de faire des efforts. A quel nouveau projet vais-je bien pouvoir m'attaquer maintenant que mon bureau est devenu l'une des pièces les plus agréables de la maison ? 

Depuis trois jours, j'ai l'impression de me traîner d'une activité à l'autre sans avoir goût à rien ou presque. Je procrastine plus que je ne travaille, ce qui contribue à m'énerver deux fois plus. Aujourd'hui, j'ai réussi à produire un nombre de pages plus que correct, mais ça m'a pris toute la journée alors que je rêverais de faire une pause, de lire pendant une heure, d'aller sauter dans les flaques d'eau... Heureusement, mon rendez-vous quotidien avec mon Gratitude Journal m'a fait l'effet d'une révélation. J'avais presque oublié que c'était le 1er mai aujourd'hui, et donc l'heure d'entamer une nouvelle partie de mon journal. La première feuille dédiée à ce nouveau mois n'est autre qu'une carte de visite vierge dans une petite pochette transparente. Quand je l'ai vue, j'ai eu comme une illumination (eurêka, comme dirait l'autre) : et si je choisissais un mot, une direction à donner à ce mois, comme je l'ai fait pour l'année

Le mot s'est imposé de lui-même. Je ne veux pas être triste. Ça fait trois jours que je tourne en rond dans ma maison comme dans ma tête et j'en ai déjà marre. Je veux cultiver la joie, prendre du bon temps avec les miens, travailler le cœur léger, faire des activités qui m'apportent le sourire. Plus que jamais, je me dis qu'on n'est pas obligé de subir les choses. Parfois, quand ça ne va pas, je fais le dos rond et j'attends que ça passe. Mais là j'ai le sentiment qu'il faut que je sois plus active, plus déterminée. Le mois qui s'achève a été extraordinaire à bien des égards. Il ne tient qu'à moi de faire de ce joli mois de mai une succession de jours remplis de petits et de grands bonheurs - et de beaucoup de joie. 


Images trouvées sur Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Quelle bonne idée, ce mot pour le mois ! Tu acceptes que je me joignes à toi et cultive la joie de mai avec toi ? :D

    RépondreSupprimer
  2. Oh ma belle, j'espère que tu vas aller mieux très vite
    Une excellente idée ce mot pour le mois
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite beaucoup de joie et de bonheur dans ta vie ma belle :)

    RépondreSupprimer
  4. De beaux projets et un beau texte, je te souhaite plein de joies ma Isa <3 gros bisous <3

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...