lundi 24 février 2014

J'ai vu Le Hobbit : La Désolation de Smaug et je me suis ennuyée

(Attention aux spoilers pour ceux qui ne l'auraient pas vu !)

Le Hobbit : Un voyage inattendu nous avait laissé sur notre faim à l'issue d'une scène de combat épique entre les Nains et les Orcs. Forcément, La Désolation de Smaug reprend à l'endroit où le premier volet s'était arrêté. Voici donc Bilbo et ses copains les Nains un peu plus près de leur destination finale : Erebor, la Montagne solitaire. Pour y arriver, ils doivent encore traverser la Forêt Noire en évitant si possible de s'y perdre, puisque Gandalf, ayant mieux à faire ailleurs, ne peut pas les guider. Evidemment, tout ne se passe pas tout à fait comme prévu. Et si les araignées géantes, les elfes pas toujours commodes et les humains un peu obtus ne suffisaient pas à décourager nos héros, rappelons qu'il y a tout de même un dragon qui les attend au bout de leur périple. Un "détail" qu'il aurait peut-être été bon de préciser à Bilbo avant de l'embarquer dans cette quête suicidaire, non ? (Visiblement, non.)

Le Hobbit 2 La Désolation de Smaug The Hobbit The Desolation of Smaug Bilbo Gandalf Tolkien

Mais là, je me fais peur, parce que je viens de retracer, dans les grandes lignes et en brodant un peu, les quelques événements qui parsèment ce deuxième volet du Hobbit. Et... comment dire ? Il ne s'y passe pas grand-chose, en fait. Enfin si, il s'y passe plein de trucs sympa (ça a l'air fun, de descendre une rivière dans un tonneau, vous trouvez pas ?), mais de là à justifier trois heures de film... Je ne suis pas sûre. 

En fait, je suis très partagée sur ce film. Parce que, d'un côté, j'ai trouvé ça longuet, notamment au niveau des scènes d'action. Et de l'autre... Ça reste l'univers du Seigneur des Anneaux vu par Peter Jackson. On retrouve les paysages néo-zélandais beaux à couper le souffle, les décors somptueux et les effets spéciaux où pas un instant on ne remet en doute ce qu'on voit à l'image. (Le dragon est plus vrai que nature, et la scène dans les forges d'Erebor nous en met plein les yeux.)

Le Hobbit 2 La Désolation de Smaug The Hobbit The Desolation of Smaug Bilbo Gandalf Tolkien Martin Freeman

Mais... Mais au milieu des scènes épiques et grandioses que nous attendions tous, je trouve que Le Hobbit manque cruellement de l'émotion et de la profondeur qui faisaient tout le charme de son grand frère Le Seigneur des Anneaux. Certes, Bilbo est un héros attachant de par son courage incroyable, ses petites mimiques charmantes (surtout quand il discute avec un dragon) et cette fêlure qui ne cesse de grandir en lui à cause de l'Anneau. Mais les protagonistes qui l'entourent, aussi drôles (Bombur) voire mignons (Kili) soient-ils, ne sont pas de la même trempe que ceux du SdA. N'est pas Aragorn qui veut, pas vrai Thorin ? Ces personnages-là sont imprévisibles et moins honorables que pouvaient l'être les héros de la compagnie de l'Anneau (exception faite de Boromir, évidemment). On ne peut pas leur faire confiance. Du coup, je me suis moins attachée à eux et je tremble moins pour eux. Mais, de toute façon, les enjeux sont moins élevés dès lorsqu'on sait, pour qui a vu le SdA justement, que Bilbo va survivre et sa quête aboutir. C'est là tout le (délicat) problème d'une préquelle, par définition. 

Le Hobbit 2 La Désolation de Smaug The Hobbit The Desolation of Smaug Bilbo Gandalf Tolkien The Dwarves Thorin Kili Richard Armitage

Après, je n'oublie pas qu'il s'agit du deuxième volet d'une trilogie et que cela en fait un film frustrant puisqu'il n'a pas de véritable début ni de véritable fin. Même Les Deux Tours, à un degré moindre, souffrait du même problème. Mais malgré ses bonnes idées (l'ajout de Tauriel, un personnage féminin bienvenu dans cet univers presque exclusivement masculin) et sa beauté visuelle, La Désolation de Smaug n'a pas réussi à me convaincre et je me suis sérieusement demandé, en sortant de la salle, si j'avais envie de voir le troisième film au cinéma ou si j'attendrais plutôt sa sortie en DVD. Mais je me connais. D'ici là, j'aurais sûrement envie de visiter une dernière fois la Terre du Milieu sur grand écran.

Le Hobbit 2 La Désolation de Smaug The Hobbit The Desolation of Smaug Bilbo Gandalf Tolkien Bard

En attendant, je vous laisse avec la chanson du film que je ne me lasse pas d'écouter depuis deux mois ! (Pour le coup, c'est une vraie réussite !)


Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Etant une fan de Tolkien, j'ai lu le Hobbit et j'ai vu le premier opus. Je n'ai par contre pas vu le deuxième film car le premier ne m'avait déjà pas totalement convaincu et j'avoue ne pas très bien comprendre pourquoi Peter Jackson s'est entêté à faire 3 films avec un livre si petit. C'est d'ailleurs dommage car je trouve que sa réalisation du Seigneurs des Anneaux était vraiment réussie par rapport aux livres. Je pense que je verrais tout de même la désolation de Smaug en Blue Ray pour me faire une idée mais il y a beaucoup de gens qui ont été déçus apparemment.
    Je te souhaite une bonne semaine, bises.

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben zut alors, c'est dommage. Toujours pas vu, ni le 1er volet, ni ce 2ème, je ne sais pas, je me tâte...

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien moi, j'ai beaucoup aimé. Autant je m'étais un peu ennuyée pendant le premier que j'avais trouvé longuet, pour le coup, autant celui-là, j'ai vraiment apprécié. Je ne me suis pas du tout ennuyée et j'ai été contente de retrouver une fois de plus l'univers du Seigneur des anneaux (je ne m'en lasse pas).
    Après, je suis d'accord avec toi, c'est sans commune mesure avec la trilogie du Seigneur des anneaux, je crois que je pourrais revoir ces films un nombre de fois incalculable sans me lasser. Pour le Hobbit, je ne pense pas. C'est un bon divertissement et c'est agréable de retrouver cet univers mais je trouve comme toi que les personnages ne sont pas vraiment attachants (même si moi aussi, j'ai été contente de la participation d'Evangeline Lily, que j'adore, en bonne fan de Lost). Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de voir la suite et c'est sûr que je n'attendrai pas qu'il sorte en dvd pour voir le dernier ;-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Comme toi, je me suis mortellement ennuyée. Autant j'avais trouvé le premier opus plutôt chouette et épique comme j'aime, autant celui-là m'a semblé plat on méga longuet. Moi qui suis fan du Seigneur des anneaux, je suis très déçue et je me demande si j'irai voir le 3...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai été un peu déçue aussi, mais ça reste une univers que j'adore et dont je ne me lasse pas, j'ai hâte de voir la suite! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. c'est marrant, perso, j'ai bien aimé... malgré quelques longueurs... et surtout par rapport au premier opus qui m'a vraiment ennuyée ! En fait, je trouve qu'il y a un côté très enfantin aux films (le traineau avec les lièvres dans le 1 par exemple ou la descente en tonneau dont tu parles...)... mais je pense que j'irai voir le 3

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi je me suis emm... bêtée. Mais vraiment. Déjà que j'avais trouvé le premier opus longuet, là je me suis demandé si je n'allais pas faire un petit somme.
    Pour ce qui est de la descente de la rivière en tonneau, Chéri a une théorie : s'ils créent un parc d'attraction sur le thème du SdA, celle-ci en fera partie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je vote pour une balade sur le dos des créatures ailées des Nazgul :)

      Supprimer
  8. Eh ben moi, j'ai adoré ! Faut dire que je suis vraiment fascinée par ces films (d'ailleurs j'ai revu les versions longues de SdA il y a quelques semaines...). J'aime beaucoup Bilbon, et je trouve Thorin très classe. C'est sûr que ce n'est pas Aragorn, mais je trouve qu'il n'a pas à rougir pour autant. Le dragon est incroyablement réaliste et la discussion entre lui et Bilbon est épique ! Sans parler de Legolas qui se révèle tellement moins 'plat' (même si je l'adore) que dans le SdA.
    Je pense que cette trilogie ne sera jamais à la hauteur du Seigneur des Anneaux (parce qu'il faut le faire !) mais je la trouve vraiment chouette jusqu'à maintenant... J'ai plus que hâte de voir le dernier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, je n'ai pas trouvé Thorin classe du tout ! Il est prêt à sacrifier Bilbo pour atteindre son objectif, la seule chose qui lui importe, c'est récupérer l'or, la montagne et le titre de roi, et aussi venger son ancêtre. Aragorn, lui, agit dans l'intérêt général. En tout cas, c'est comme ça que je le vois ;-)

      Supprimer
  9. Coucou Isa,
    Je suis toute à fait d'accord avec toi. L'ayant vu quelques jours après Albator (donc début janvier), j'ai longuement hésité à en faire une note justement à cause de cette impression étrange d'un film bien mais avec des longueurs. Je crois bien mettre assoupie à un moment, pareil avec une des amies avec qui je suis allée voir le film.
    Ceci dit, la scène finale m'a donné très envie de voir la suite car je me suis sentie très frustrée de ne pas pouvoir avoir la suite XD
    Je ne crois pas que, pour cette histoire, trois films aient été nécessaire. Deux (sans trop d'ajouts) auraient amplement suffit.
    Et ouip, la musique est splendide :D
    Concernant les tonneaux, vu le nombre qu'il y a, je me suis dit que les elfes cachaient bien leur jeu XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, quelle bande de soiffards ! ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...