vendredi 3 janvier 2014

Sherlock - Saison 3 - The Empty Hearse

Sherlock lives! Bon, OK, en même temps, on n'en avait jamais vraiment douté. Mais après une si longue attente (deux ans tout de même), quel bonheur de le revoir, l'esprit plus affûté que jamais ! Saura-t-on un jour comment il a vraiment mis en scène sa propre mort ? J'en doute, mais les scénaristes savent bien que l'important n'est pas là. Ils aiment nous laisser continuer à nous interroger tout en nous proposant quelques scénarios délicieusement farfelus. (Ah, comme j'aimerais être à la place de Molly dans le premier !) Or, donc, après deux ans d'absence, voilà Sherlock forcé de reprendre du service. Londres vit sous la menace d'une attaque terroriste, menace que Mycroft Holmes prend tout à fait au sérieux, au point d'aller chercher son frère jusqu'en Serbie, ce qui nous donne droit à la première d'une longue liste de scènes savoureuses.

Sherlock series 3 The Empty Hearse BBC One Cumberbatch

Mais cette intrigue, qui tient en une ligne, est totalement secondaire dans ce premier épisode. Je suis certaine que les événements prendront tout leur sens au fil de la saison 3, mais c'est sur le retour de Sherlock, et les différentes réactions que cela provoque, que le scénariste Mark Gatiss a souhaité se concentrer. Et je me suis, en tant que spectatrice, reconnue dans chacune des émotions décrites. Moi aussi, j'avais envie de serrer notre héros dans mes bras et, en même temps, de lui coller mon poing dans la figure. (La scène du restaurant restera longtemps dans les mémoires, à mon avis. L'accent français de Cumberbatch est so sexy !)

Pouvait-on attendre plus de The Empty Hearse ? Peut-être. Mais je le vois comme une transition nécessaire, maintenant que Moriarty est mort, et j'ai passé un très bon moment. J'ai ri, j'ai été émue et, surtout, j'ai adoré retrouver ces personnages. Benedict Cumberbatch est toujours aussi impressionnant dans le rôle du génie narcissique, mais il se ferait presque voler la vedette par un Martin Freeman incroyable de justesse au niveau des émotions qu'il fait passer. 

Sherlock series 3 The Empty Hearse BBC One Cumberbatch Freeman Gatiss

Maintenant, il ne reste plus qu'à voir où tout cela va nous mener. Steven Moffat et Mark Gatiss (absolument génial dans le rôle de Mycroft), réussiront-ils à nous présenter un Big Bad à la hauteur du précédent ? Difficile à dire, car Moriarty était vraiment un ennemi charismatique. Et je n'oublie pas que les deux derniers épisodes de la saison 1 ne m'ont pas du tout convaincue, à l'époque. Mais je ne demande qu'à me laisser emporter, comme ce fut le cas avec l'éblouissante saison 2. 

Vivement le 5 janvier, donc, pour voir la suite ! 


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Je l'ai regardé hier soir avec mon homme, on a adoré !
    Je n'en pouvais plus de rire dans la scène du restaurant :D J'ai toujours eu un petit faible pour Martin Freeman et je ne suis que confortée dans mon amour pour lui (et mon homme dans sa jalousie !).

    Ps. Toi aussi tu as remarqué la phrase "I do not shave for Sherlock Holmes" ? On a remarqué qu'elle avait déjà fait le tour du net et est déjà sur pleiiin de t-shirt ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'ai adoré la scène du restaurant ! Sherlock ne l'a pas volé ! ;-)
      Et oui, j'ai remarqué cette petite phrase. Je ne suis pas surprise qu'ils en fassent déjà des t-shirts, d'autant que c'est le conseil que lui donne Mary juste après. J'adore !

      Supprimer
  2. N°3 s'est empressé de le regardé aussi, je l'entendais se marrer dans sa chambre hier soir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il faut dire qu'il y a des passages vraiment très drôles ! :)

      Supprimer
    2. j'ai vu le deuxième épisode , l'humour y est sensationnel, le jeu des acteurs magnifique, la musique bien appropriée à chaque séquence du film, franchement j'ai passé un moment merveilleux . Ce qui me plaît dans cette série c'est que justement chaque épisode est unique, différent et inventif ; à chaque fois on est surpris par de nouvelles idées et des personnages qui évoluent psychologiquement , la créativité n'a pas de limite dans cette série; c'est bien écrit, bien joué, bien illustré par des décors, des costumes et des musiques originaux , rien n'est fait au hasard , chaque objet , chaque son, chaque personnage donne du sens à l'intrigue; je vous invite vraiment à regarder cette série en VOST pour être imprégné par l'ambiance et l'humour british. La dernière séquence extrêmement touchante révèle,si c'était encore à prouver, tout le talent des acteurs.

      Supprimer
    3. On est tout à fait d'accord, Martine, vous relevez de nombreux points que j'ai relevé moi aussi dans ma chronique du 2ème épisode : http://www.aufildisa.com/2014/01/sherlock-saison-3-sign-of-three.html Et, bien sûr, je vous rejoins pour la VO !

      Supprimer
  3. Cécile de Brest08 avril, 2014 10:50

    Je l'ai vu hier soir et j'ai vraiment été déboussolée. Je n'ai pas trouvé mon compte dans cet épisode, espérons que la suite sera meilleure (à mes yeux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère pour toi mais je crains que tu fasses partie des déçus, du coup.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...