jeudi 12 septembre 2013

J'ai suivi Star Trek dans les ténèbres (et j'en suis revenue)

Je vais vous mettre tout de suite dans l'ambiance : Star Trek, moi, ça me passe au-dessus. A tel point que lors de la sortie du premier volet, j'ai volontiers laissé le chéri aller au cinéma sans moi. Il en est revenu archi-enthousiaste en clamant qu'il fallait absolument que je le vois et que j'avais raté un grand moment. (Mais c'est bien sûr. Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier !) Sauf que. Sauf que comme je suis une petite femme adorable (ses mots à lui), j'ai fini, un soir où je me sentais d'humeur charitable, par me laisser convaincre de le regarder. (Le film, pas le chéri, quoique c'est une activité que je pratique assidûment - entre autres.) 

Bref. Je me suis pris une claque et j'ai passé un super moment. (Je parle toujours du film, bien entendu.) D'accord, le personnage de Kirk est un crétin fini qui n'a pas grand-chose à envier à Thor (même blonditude, je suppose), mais Zachary Quinto m'a paru tout à fait crédible dans le rôle de Spock et je crois que même les fans de Leonard Nimoy sont d'accord là-dessus. D'ailleurs, en parlant de Leonard Nimoy, j'ai adoré son apparition et la façon dont J.J. Abrams l'a habilement inclus dans son reboot. Ça, c'est le bon côté du mec qui nous a offert les deux premières saisons d'Alias et la première saison de Lost. (Après, les avis divergent et le débat fait rage.) 

Du coup, j'avais plutôt très envie de voir Into Darkness. Et, comment dire... Ce n'est pas mauvais, hein. Enfin, ce n'est pas une daube. Mais c'est quand même vachement rempli de "ding-ding, pouet-pouet", comprendre "des artifices" dans le langage du chéri. Ça fait du bruit, ça pète dans tous les sens et ça se castagne pour faire oublier un scénario qui tient quand même avec deux bouts de ficelle. (Ah, les vieux démons d'Abrams, ou facilité quand tu nous tiens...) Kirk et Spock se disputent comme un vieux couple, le méchant est vraiment très méchant et on nous sert même un vilain général très machiavélique. Rien de bien nouveau dans l'espace, donc. 

Sauf que. Sauf que le méchant s'appelle Benedict Cumberbatch. (Enfin non, en fait il s'appelle Khan, mais vous voyez ce que je veux dire.) Et là, je me suis re-pris une claque. (Vous allez finir par croire que j'aime ça.) Parce que ce type est à mon avis l'un des meilleurs acteurs de sa génération. Parce que généralement changer de coiffure  ne suffit pas à faire oublier un grand rôle qui devrait, en toute logique, vous coller à la peau. Et pourtant... à aucun moment, je n'ai vu Sherlock chez Khan. On retrouve bien une certaine froideur, mais la similitude s'arrête là. Pour le reste, Cumberbatch nous donne à voir un psychopathe non dénué d'humanité. Il semble ici plus jeune que dans Sherlock, comme s'il apportait au personnage du détective anglais la gravité et l'expérience de quelqu'un qui n'a pas d'âge. Si vous voulez mon avis (et vous le voulez, puisque vous êtes là), ce type est un caméléon. 

Evidemment, il ne pouvait pas, par sa seule présence, relever le scénario, mais il contribue à rendre le film plus intéressant et m'a permis de passer malgré tout un bon moment. Derniers points qui sauvent également Into Darkness du naufrage, une scène d'ouverture sublime sur une planète japonisante qui m'a beaucoup plu, et la présence de Noel Clarke, bien connu des fans de Doctor Who pour avoir joué le rôle de Mickey Smith, l'un des compagnons du Docteur. Je ne peux m'empêcher d'y voir un hommage d'Abrams, issu des séries télé américaines, aux meilleures séries anglaises du moment. Et ça, c'est quand même la grande classe. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est chouette, Star Trek. Moi aussi on m'a un peu "forcé" la main pour y aller. Du coup... je suis ressortie plutôt contente tout de même. Le jeu d'acteurs était géant :)

    RépondreSupprimer
  2. Ben meme sentiment :)
    Mon homme s'est mis devant avec mon fils, j'avais decide de ne pas regarder mais LOUPE lol
    C'etait un bon film :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas vu, par contre les garçons ont adoré chez moi
    Grois bisous et bon WE

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...