dimanche 1 septembre 2013

Soleil couchant

Et voilà, les vacances sont finies. Je suis bel et bien rentrée en Bretagne où j'ai été accueillie par un soleil radieux, de quoi faciliter la reprise, d'autant que le climat en Irlande n'a pas toujours été très clément avec nous. On se souviendra longtemps de l'escalade de Diamond Hill, notre Everest à nous, où une pluie glaciale et un vent infernal nous ont obligés à rebrousser chemin à quelques mètres du sommet. Il y a eu des moments forts, des moments magiques et puis des moments douloureux aussi, mais je m'en doutais. Il y a un an, je partais en Irlande à la même date avec une certaine appréhension que je ne pouvais pas partager avec vous. Ma mère était très malade mais, comme elle lisait mon blog et qu'elle refusait d'admettre la gravité de son état (deux jours avant sa mort, nous parlions encore des décorations qu'elle voulait utiliser à Noël), j'étais tenue au silence. Je n'avais qu'une peur, c'était qu'elle parte pendant que j'étais au loin. Et je peux vous dire que j'ai pensé à elle tandis que nous avalions les kilomètres, de Bunratty au Burren, du Connemara à Tara. En même temps, j'avais besoin de ce temps de pause, ce temps où nous nous étions retrouvés tous les quatre, mon homme, les enfants et moi. Nous étions rentrés plus forts et plus soudés, comme mieux armés pour affronter le tourbillon qui nous avait entraînés, inexorablement, jusqu'au décès de ma maman le 19 octobre. 

Je me doutais que retourner en Irlande exactement à la même date serait difficile. Cette fois, je n'avais plus de peur, plus d'appréhension, juste de la souffrance. Et l'envie folle, absurde, irraisonnée, de croire que ce n'était qu'un mauvais rêve et qu'en rentrant en France, je la retrouverai, dans son fauteuil, le souffle court, peut-être, mais bien présente. Cette fois, alors que j'avais autant besoin de cette pause que l'année dernière, mais pour des raisons différentes, j'ai eu du mal à profiter pleinement de nos vacances irlandaises. Oh, nous avons fait des balades merveilleuses, admiré des paysages splendides et vécu de très bons moments que je compte bien partager avec vous, mais je ne cessais de revenir à cette idée : l'année dernière, quand je suis rentrée, ma mère était là, et cette année il n'y aurait que l'absence. Le fait que j'ai rêvé d'elle absolument toutes les nuits n'a pas aidé non plus. 

Et puis, hier soir, sur le pont du ferry, en contemplant la mer alors que le soleil se couchait, j'ai senti quelque chose céder en moi. Je crois que je suis finalement parvenue à dépasser cette incrédulité qui est la mienne depuis le 19 octobre et toute la colère que j'éprouve depuis quelques mois. Ma mère est morte. Comme je l'ai dit à mon chéri, elle est vraiment morte. 

Il fallait bien que je finisse par l'accepter. 
Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Plein de courage pour ces moments délicats à passer <3

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite beaucoup de courage <3

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup de courage ! Je pense à toi.

    RépondreSupprimer
  4. C'est dommage pour diamond hill, c'est une belle rando, et plutôt accessible normalement. Bon courage!

    RépondreSupprimer
  5. Oh ma Isa, tes mots sont magnifiques. Je t'envoie plein de bisous étoilés, à défaut de trouver les mots qui retranscrivent ce que j'ai ressenti en te lisant.

    RépondreSupprimer
  6. Des gros bisous et beaucoup de courage !! Tout finit par passer grâce à la vie, la belle :)
    Schuldi

    RépondreSupprimer
  7. Dans la vie il y a toujours des mauvais moments à passer, c'est ce qui doit nous pousser à savourer les bons... bises

    RépondreSupprimer
  8. Cela a du être des vacances absolument magnifiques
    Superbes mots
    Gros bisous et bon retour

    RépondreSupprimer
  9. Difficile de commenter un tel article si touchant. Je t envoies de tendres pensées tout simplement , seul le temps peut atténuer nos blessures.

    RépondreSupprimer
  10. C'est vraiment un très joli billet, merci d'avoir partagé ça avec nous

    RépondreSupprimer
  11. C'est normal, on a toujours tendance a se rattacher aux souvenirs, qu'ils soient bons ou mauvais ! La nostalgie nous pousse tjrs a regarder vers le passé...
    Peut etre que ce voyage aura été pour toi benefique pour toi, comme une boucle bouclée et qui finalement te permettre de laisser derrriere cette année chaotique, pour aller de l'avant !
    Je t'embrasse fort et pleins de bon courage ! Demain c'est la rentrée, ça va être fun !

    RépondreSupprimer
  12. Bon courage pour ta reprise!
    Bisous
    Aurélie
    http://www.lespetitesbullesdemavie.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  13. Ce moment finit d'acceptation finit toujours par arriver, tôt ou tard... Peut-être ai-je eu la chance de mon côté de l'avoir avant le décès de ma mère (aussi bizarre que ça puisse paraître).

    Bisous et bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
  14. Quel joli texte, tu m'as mis les larmes aux yeux.
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
  15. un joli hommage à ta maman
    bonne rentrée, et gros bisous

    http://www.madeinsisters.com/

    RépondreSupprimer
  16. Ce texte est vraiment plein d'émotions et d'amour, très bel hommage à ta maman. Je te souhaite tout le courage nécessaire pour surmonter ce manque, bisous.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...