mardi 17 septembre 2013

Django Unchained, un film qui se cherche

 Quentin Tarantino qui revisite le western, ça ne pouvait qu'être vachement bien, pas vrai ? Sur le papier, oui. Dans la pratique, un peu moins. Car si le premier tiers de Django est une démonstration éblouissante de ce qu'un movie geek peut faire lorsqu'il s'attaque à l'un de ses genres de prédilection, le reste s'enlise peu à peu jusqu'à ce que l'ennui s'installe. Mais reprenons du début : l'humour absurde qui m'avait tant séduite dans Pulp Fiction est bien présent dès la première scène lorsque le Dr Schultz (excellentissime Christopher Waltz) vient acheter l'esclave dont il a besoin pour retrouver des fugitifs. (Normal, il est chasseur de primes.) Ça continue avec une scène géniale dans une petite ville du Texas où les agissements du bon docteur stupéfient aussi bien la population que le spectateur. Et ça culmine avec une chevauchée du Ku-Klux-Klan qui restera dans les mémoires. En ridiculisant cette bande de lâches encagoulés, Tarantino dénonce autant qu'un film dit "sérieux" tout en exorcisant le mal et la peur par le rire. Et ça, franchement, ça fait du bien. 

Mais, ensuite, le film bascule dans la dénonciation pure et simple et finit par se prendre très au sérieux pendant plus d'une heure, oui, malgré les fusillades grand-guignolesques et sanguinolentes. Or, il aurait gagné à conserver le ton ironique du début, car cette seconde partie repose presque entièrement sur les épaules de Jamie Foxx qui passe complètement à côté de son personnage et n'a jamais réussi à m'intéresser à son sort. Il a pourtant face à lui un méchant d'envergure en la personne du grand, du très grand Samuel L. Jackson qui nous livre ici une prestation époustouflante. (Pour tout dire, au début, je ne l'ai pas reconnu dans la peau du majordome qui mène la plantation - et son maître - à la baguette.) Et Di Caprio, visiblement très content d'être là, sait parfaitement se mettre au diapason de son partenaire. La scène du dîner, que le majordome passe pratiquement perché sur l'épaule de son maître, est magistrale car on y voit bien que ce dernier se fait mener par le bout du nez... Mais ça ne suffit pas et je me suis surprise à regarder ma montre plusieurs fois pendant cette dernière heure, malgré quelques fulgurances dont un caméo de Tarantino aussi explosif que réjouissant.


Il manque à l'ensemble le caractère jubilatoire de Pulp Fiction et de Kill Bill. (Et je n'ai pas encore vu Reservoir Dogs, mais j'ai bon espoir qu'il soit à la hauteur des deux autres.) Pour moi, Django Unchained hésite, le cul entre deux chaises entre l'envie de  de divertir et celle de dénoncer l'esclavage (mais malgré des scènes fortes, ce n'est pas un film coup de poing). Trop long, avec un héros éponyme un peu mou du genou, il manque à cet hommage aux westerns spaghetti le grain de folie qui caractérise d'ordinaire son réalisateur de génie. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. Moi j'ai littéralement adoré ce film, mais je suis une grand fan de chacun des acteurs alors j'ai surement été influencé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis fan aussi mais ça ne m'a pas suffi. Dommage parce que je ne demandais qu'à l'apprécier !

      Supprimer
  2. Comme cette critique est injuste, et pompeuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pompeuse, pourquoi pas, c'est aux lecteurs d'en juger. Injuste, sûrement pas, c'est mon opinion et je suis libre de l'exprimer !

      Supprimer
  3. Moi j'ai beaucoup aimé ce film pourtant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu n'es pas la seule visiblement ! Moi, je suis passée à côté...

      Supprimer
  4. Je ne l'ai pas vu mais je serais curieuse de le découvrir car j'aime beaucoup ce que fait Tarantino d'ordinaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais moi aussi ! Je suis même fan, mais là ça n'a pas fonctionné pour moi :/

      Supprimer
  5. Erf je peux rien dire, je ne l'ai pas vu :'( ...

    Kisses
    http://www.mademoisellemode.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à me donner ton avis quand tu le verras :) (Si tu veux le voir ^^)
      Bisous

      Supprimer
  6. Comme toi, j'ai trouvé la dernière heure particulièrement longue et je l'avoue un peu irrévérencieuse. J'ai toujours aimé le deuxième degrés de Tarantino, mais face à la condition des esclaves noires, bien que certains se font dévorés par des chiens, je n'ai pas aimé la manière légère avec laquelle il a traité le sujet des femmes noires...

    Sinon, je suis sûre que tu vas te faire plaisir avec Reservoir Dog ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois justement qu'il aurait gagné à mettre un peu plus de 2nd degré dans la 2ème partie... Mais peut-être que le sujet lui tenait tellement à cœur qu'il avait du mal à prendre du recul ?

      Pour Reservoir Dog, je pense aussi, j'en ai vu quelques extraits et ça a l'air assez génial :)

      Supprimer
    2. Et si tu ne l'as pas vu, il y a Jackie Brown de Tarantino qui vaut aussi son pesant de cacahuètes... (et une fois que tu aura vu les deux, mon pseudo n'aura plus de secret pour toi ;) )

      Supprimer
    3. Tu as éveillé ma curiosité !

      Supprimer
  7. Alors je ne suis pas ultra fan du réalisateur. Genre, les scènes ultra sanglantes, c'est marrant, une fois, deux fois, et la troisième ça lasse (Effet kill bill je pense, j'ai saturé). Alors pour ce film, j'y suis allé à reculons, mais j'ai finalement tenté. Le début est drolissime, le docteur, pfiou, je l'adore, ainsi que le majordome (que je n'avais pas reconnu ! Ca m'apprendra à ne pas regarder le casting). Mais par la suite, on bascule dans un autre univers, totalement fermé, d'ailleurs l'histoire ne se passe plus qu'à un seul endroit, tout tourne autour de Dicaprio (acteur que j'adore, genre avec des coeurs et tout <3). Tu me diras, c'est logique, c'est le but de l'histoire. Moué...
    Et là j'ai totalement décroché. Limite je passais plus de temps à compter mes mailles le nez sur le tricot, qu'à lever la tête pour voir ce qui arrivait. Le fait que tout le monde passe l'arme à gauche n'a rien d'étonnant pour ce réalisateur, mais j'attendais plus que ça, une fin digne du début donc.

    Bref, tout ça pour dire (version roman) que ta critique correspond exactement à ce que j'ai pensé du film (pourquoi est-ce que je t'écris un roman dans ce cas ? Bonne question ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu sais bien que j'adore tes romans ;-) Et je suis contente de voir qu'on a le même ressenti, surtout que je ne m'explique pas totalement cette impression, en fait. Di Caprio est excellent dans son rôle, Jackson grandiose, et pourtant les scènes paraissent effectivement interminables. C'est vraiment dommage.

      Supprimer
  8. Cécile de Brest18 septembre, 2013 16:53

    Bon, je ne l'ai pas vu donc impossible de donner mon avis. Mais je n'aime pas Di Caprio. Je ne sais pas pourquoi c'est presque épidermique (pas autant que Marion Cotillard quand même).
    Depuis Titanic, il me sort par les yeux, je n'aime pas son physique, je trouve qu'il ne vieillit pas bien. Qu'il ne vieillit pas même, c'est une drôle d'impression.
    Du coup, son jeu d'acteur me laisse de marbre !
    Bref, je me laisserai peut-être tenter si jamais ce film se présente à moi, mais je n'irai pas le chercher !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. J'ai longtemps trouvé Di Caprio prisonnier de son physique de beau gosse. Il a un talent fou mais c'est difficile de s'en servir quand on a l'air d'avoir toujours quinze ans. Ça va mieux de ce point de vue-là, je trouve. En tout cas, personnellement, je l'ai trouvé très bien dans ce film. Et puis y a ce truc qui m'éclate chez Tarantino, ce plaisir que les acteurs ont à jouer dans ses films. Tu vois qu'ils sont contents d'être là et t'es content pour eux aussi ! ^^ (Ce qui, d'ailleurs, n'est pas le cas de Jamie Foxx, qui reste pendant tout le film d'un sérieux qui frôle le sinistre.)

      Supprimer
  9. Enfin quelqu'un qui a le même avis que moi sur ce film!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, je me sens moins seule moi aussi ! :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...