lundi 11 mars 2013

Samantha Bailly - Ce qui nous lie

Alice a un don. Elle a la capacité de voir les liens se tisser et se rompre entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, déployant une cartographie des relations affectives. Les questions restent entières quant à l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination provenant d'un choc psychologique ? Sans réponse médicale, la jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret.
Durant plus d’un an, Alice s’est servie de son pouvoir dans une optique de vengeance : dénoncer les hommes ayant des relations multiples. Elle décide finalement de briser ce schéma et de sortir de ce besoin maladif de vérité. Le roman commence lorsqu’elle reprend une vie plus balisée et normée, en démarrant un nouveau travail comme chargée de Ressources Humaines.
C’est alors qu’elle rencontre Raphaël, son manager.
Un homme dont elle ne peut voir les liens.
L’exception à la règle.
Le roman dessine deux temporalités : le passé d’Alice, la découverte de son don, ce qui l’a conduit à devenir une chasseuse de trompeurs, ainsi que le présent, où elle est face au seul être humain pour lequel elle n’a pas de carte.

J'ai eu la chance de lire en avant-première ce roman qui me tentait beaucoup, tant par son pitch prometteur que par sa très belle couverture. En cette période difficile rythmée par les deuils et une lourde charge de travail, je me disais que la lecture d'un bouquin de romance me ferait beaucoup de bien. Un peu de légèreté et d'optimisme dans ce monde de brutes, que diable ! Je ne pouvais pas me tromper davantage. Je vous rassure tout de suite, Ce qui nous lie est un très, très bon roman. Mais il n'est pas léger et il n'est pas vraiment optimiste, du moins pas avant les tous derniers chapitres. De fait, comme l'auteure l'explique sur son site, ce n'est pas de la romance au sens traditionnel du terme. C'est la très belle trajectoire intime d'une femme en quête d'elle-même. J'ai aimé ce personnage fort que la vie a malmené et qui cherche désespérément à retrouver sa lumière. J'ai aimé qu'Alice se reconstruise non pas grâce à une histoire d'amour, mais grâce à son pouvoir et à toutes les rencontres, aussi bien amicales qu'amoureuses, qu'elle va faire sur une période de deux ans. J'ai aimé qu'elle tende non pas vers le bonheur mais la sérénité, un mot qui me parle bien plus, à moi aussi. Le bonheur me paraît être une chose fragile, alors que la sérénité m'apparaît plutôt comme une force qui permet d'affronter la vie. La conclusion du roman est donc pour moi des plus satisfaisantes.

J'ai moins aimé, en revanche, le constat amer sur les relations de couple et l'inconstance des hommes en général. Les personnages masculins sont presque tous des coureurs de jupons. Certains sont plus sympathiques que d'autres, mais enfin, il n'y a pas beaucoup de lueurs d'espoir de ce côté-là. Cela dit, c'était important, au niveau de la construction du roman et du personnage, qu'Alice soit confrontée à de multiples reprises à ces hommes-là. Mais ça a rendu ma lecture un peu pesante par moments. C'est cependant le seul reproche que j'ai à faire à ce livre, dont j'ai beaucoup aimé la construction par ailleurs. C'est une bonne idée de balader le lecteur entre le présent, le passé et le futur de l'héroïne. Ça donne un récit rythmé et vivant qui nous livre ses clés au fur et à mesure et que l'on n'a pas envie de lâcher.

Un roman que je vous recommande vivement, donc ! 

Ce qui nous lie sortira au mois d'avril. Pour les plus impatients, il est déjà disponible en pré-commande. Il est à noter que Samantha Bailly sort le 22 mars un autre roman, de Fantasy celui-là, qui s'intitule Oraisons - l'intégrale. (Il se pourrait que je vous en reparle bientôt !) L'auteure sera présente sur le stand de Milady au salon du livre de Paris le samedi 23 et le dimanche 24 mars pour dédicacer Oraisons et rencontrer ses lecteurs. Allez-y nombreux et venez tout me raconter car, hélas, je ne pourrais pas m'y rendre cette année !

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Il me tente bien et m'intrigue beaucoup ! :)

    RépondreSupprimer
  2. L'idée est très originale en tout cas. Ca ressemble au premier Marc Levy, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en souviens plus assez pour voir le parallèle :)

      Supprimer
  3. Houuu ! Un livre qui me tente énormément, Isa ! Merci beaucoup, il faut absolument que je pré-commande (en numérique, si c'est possible, car maintenant que j'ai ma liseuse et que j'ai adopté une vie de nomade, c'est plus simple pour moi ^^)
    Je ne viendrais malheureusement pas au Salon du Livre cette année, je serais à Rome à la place (de la chance ? Noon, juste des vacances ! :))
    Plein de bises à toi :) (ps : comme quoi, les livres ont cette magie qui déconnecte de la réalité et fait oublier, le temps de la lecture, sa vie d'aujourd'hui - ça fait toujours du bien, mais je ne t'apprends rien, toi qui en traduit souvent ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, même si j'adore les livres, tant qu'à faire, je préférerais être à Rome moi aussi ! ^^ Profite bien de tes vacances !
      Bisous <3

      PS: tu ne m'apprends rien, en effet, même si parfois j'oublie, dans le rush de la deadline, que le livre sera pour vous un objet de loisir alors qu'il n'est à ce moment-là que travail pour moi !

      Supprimer
    2. D'ailleurs Isa, je devrais me pencher sur les livres que tu traduis, comme ça j'en ferais parfois quelques chroniques sur mon blog :) tu as une liste quelque part sur laquelle je peux m'appuyer ?

      Supprimer
    3. Tu peux déjà regarder sur Amazon, même si la liste est sacrément fouillis :
      http://amzn.to/XtNzPb
      Je vais prendre le temps d'en dresser une liste complète et je la publierai sur le blog à l'occasion.

      Supprimer
  4. Hello Isa,
    J'aime encore plus te lire quand tu racontes des histoires !
    Celle-ci sort beaucoup du commun ! Ce serait pas mal si on pouvait avoir un peu de ce 6ème sens (ou pas ?...)
    Bisous et belle semaine <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça aurait ses avantages et ses inconvénients ! Mais c'est vrai qu'en terminant le livre, je me suis dit que j'aimerais bien avoir ce pouvoir, moi aussi ! ^^

      Bisous ma belle et bonne semaine à toi aussi <3

      Supprimer
  5. Encore un livre qui m'intéresse ! Décidément en ce moment j'ai une to-read-list qui s'agrandit, alors que j'ai de moins en moins de temps ... J'ai l'impression d'être plus ouverte à la lecture que depuis quelques années. Ma nature de croqueuse de bouquins serait-elle en train de refaire surface pour de bon ??? En tout cas, tes précieux conseils me sont bien utiles ♥

    Plein de poutoux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, le temps me manque pour lire tous les livres qui me tentent... ou, du moins, j'ai beaucoup de passions et pas assez de temps à leur consacrer ! Heureuse de pouvoir te rendre service, en tout cas. Gros bisous à toi aussi <3

      Supprimer
  6. En ce qui concerne les livre je te fais aveuglément confiance <3

    New post - Kisses
    http://www.mademoisellemode.com/

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...