jeudi 20 septembre 2012

Irlande #9 Les lacs du Connemara

Terre brûlée au vent des landes de pierre...  

(Attends, Michel, je te coupe. Tu permets que je t'appelle Michel, n'est-ce pas ? C'est vrai, on ne se connaît pas, mais vu qu'on entend tes chansons toute notre vie, aux mariages, aux enterrements, on a un peu l'impression que tu fais partie de la famille. Je disais donc, pardonne-moi de t'interrompre, mais ton premiers vers, là, ça m'évoque plutôt le Burren, et vu que je suis un peu chiante pointilleuse, je préférais le signaler à mes lecteurs. Voilà. Tu peux reprendre.)

Autour des lacs, c'est pour les vivants, un peu d'enfer, le Connemara...

(Oh là, je ne suis pas tout à fait d'accord non plus, Michel. C'est vrai que c'est un lieu extrêmement sauvage où tu peux parfois, sans doute, te sentir bien seul - ce qui ne fut pas mon cas, avec deux enfants qui chantaient en coeur ton refrain à l'arrière de la voiture - mais il ne m'évoque pas l'enfer, au contraire. Regarde, Michel, regarde comme c'est beau :)


Si c'est ça l'enfer, je veux bien y passer l'éternité, moi !

Bon, excuse-moi, Michel, passe-moi le micro, je vais leur en parler moi, à mes lecteurs, du Connemara. Vois-tu, au départ, je n'étais pas plus emballée que ça à l'idée d'y passer la journée. Deux heures de voiture pour aller voir des lacs, alors que j'étais déjà sous le charme du Burren et des falaises de Moher, ça me paraissait être un peu une perte de temps. Mais le chéri avait très envie d'y aller, eh bien, j'ai dit oui. (c'est récurrent, avec lui.) Et j'ai bien fait. Parce que, vois-tu, Michel, je savais les lacs, la lande, le temps pourri, tout ça. Mais je ne savais pas les routes étroites qui dessinent des lacets entre les lacs et les montagnes. Je ne savais pas ces grands pics gris, verts et bruns dont le sommet se perd dans les nuages. Je ne savais pas non plus ces minces cascades qui dévalent le flanc des montagnes, ni les moutons qui errent paresseusement dans les prés.


Oui, Michel, tu as bien lu. Les moutons, enfin ! Après quatre jours passés à les chercher en vain, nous avons croisé ces grosses boules de laine plus ou moins blanche à tête noire. Et puis ce ne sont pas n'importe quels moutons, non, ce sont des seigneurs parmi tous les moutons ! Ne t'y trompe pas, le Connemara est leur domaine, et la route est à eux. A toi de ralentir s'ils ont décidé de traverser, car ils te lanceront un regard placide avant de se ranger sur le bas-côté sans se presser.


Pardon, Michel, je te taquine mais, en vrai, tu le chantes très bien, le Connemara, tellement bien que nous t'écoutons plusieurs fois en regardant ce paysage d'une splendeur qu'on n'imaginait même pas. De nombreuses averses fouettent sans répit la lande parsemée de bruyère, mais c'est à peine si elles troublent la surface des lacs insondables. Et puis revient la lumière, entre deux nuages noirs (qui viennent du Nord, colorent la terre, les lacs, les rivières, c’est le décor du Connemara…) Et cette lumière-là est incroyable, faisant naître une étendue émeraude entre deux montagnes ternes, et coupant le souffle du voyageur égaré volontaire. 


Alors, Michel, ce n'est pas à toi que je vais l'apprendre : il y a des paysages grandioses, comme ceux-là, qui inspirent les poètes, les cinéastes... et les amants. Car le Connemara a servi d'écrin à une histoire d'amour dont il reste aujourd'hui un témoignage de pierre, Kylemore Abbey. Pendant leur voyage de noces en 1850, les Henry tombent amoureux du Connemara, et monsieur décide d'y faire construire un château pour son épouse adorée. Comme il est un peu philanthrope sur les bords, et écologiste avant l'heure, il en profite pour redresser l'économie locale et inventer un système pour produire sa propre électricité. Seulement, voilà, comme toutes les grandes histoires d'amour, celle-ci se termine de façon tragique : après 24 années de mariage et 9 enfants, Margaret meurt en Egypte à seulement 46 ans. Le coeur brisé, Mitchell fait construire une "mini-cathédrale" dans le parc du domaine. Vers la fin du 19e siècle, il vend Kylemore (où il est enterré auprès de sa belle). Après quelques péripéties (il se raconte que le duc de Buckingham perdit le château aux cartes), le domaine devient la propriété des sœurs bénédictines qui y vivent encore aujourd'hui.


Nous laissons les sœurs à leur havre de paix (légèrement bondé de touristes) et nous repartons à la découverte du Connemara, Michel. Car il existe un parc national que nous avons très envie d'explorer et où nous allons passer un moment formidable. Les Irlandais sont extrêmement prévoyants. Après les gardes-fous des falaises de Moher, nous découvrons, à l'intérieur du parc national, des pontons de bois jetés au-dessus des passages trop marécageux. (Il est humide, ton enfer, Michel, la terre n'a pas beaucoup le temps de sécher par ici.) Sur les trois circuits possibles, nous choisissons l'intermédiaire, qui grimpe dans la montagne mais qui ne va pas tout en haut. Le vent souffle comme ce n'est pas permis, mais le paysage est beau, tellement beau qu'on voudrait ne jamais repartir. Et là, j'ai la surprise de voir ma petite fille grimper sur un rocher et ouvrir grand les bras en s'exclamant qu'elle est heureuse. C'est idiot, Michel, mais j'en ai les larmes aux yeux. (Et je me sens légèrement coupable parce qu'à son âge, j'aurais probablement râlé comme un putois si mes parents m'avaient fait faire la même balade. Tu sais ce qu'on dit sur les imbéciles...)


Après ça, Michel, nous reprenons la voiture. La journée est finie, il faut bien rentrer (à reculons, mais déjà qu'on roule à gauche, c'est franchement pas pratique.) Nous écoutons ta chanson, encore, et nous disons au revoir au Connemara, qui nous offre quelques dernières images splendides. C'est sûr, nous reviendrons.

Rendez-vous sur Hellocoton !

46 commentaires:

  1. Ah ben c'est malin, j'ai la chanson en tête moi maintenant ! :p

    Merci pour ces superbes photos, dorénavant j'aurai une autre image en tête que la tête de Michel quand j'entendrai cette chanson ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ton service ! ^^ (Figure-toi que les enfants veulent tout le temps l'écouter, maintenant !)

      Supprimer
  2. Il est magnifique ton article, les photos sont vraiment belles! Et j'adore toujours autant te lire! Bisous Isa <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lou ! Pour moi, c'est magique de revivre ces instants-là pour ensuite les partager avec vous. Bisous <3

      Supprimer
  3. Tes photos sont réellement ma-gni-fiques ! J'adore les deux premières, la cascade, la brume, en fait je les aime toutes. Mais il faut que je t'avoue un truc : J'ai toujours rêvé de me retrouver sur la route dans un paysage comme ça et bloquée par des moutons !!! Je trouve ça trop drôle... Et romantique : Tu imagine ton sauveur arrivant à cheval etc, etc *rêve*
    Moi ça m'est arrivé avec des vaches, et j'avais tellement peur qu'elles foutent en l'air la voiture que j'en ai pas bien profité par contre !!! ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL, j'imagine la scène. Bon, moi, c'était un chouïa moins romantique, mon sauveur était déjà présent dans la voiture, il n'a donc pas pu voler à mon secours. Et il n'a pas beaucoup impressionné les moutons, je dois le reconnaître ^^

      Supprimer
  4. Cécile de Brest20 septembre, 2012 20:20

    C'est magnifique !! JE VEUX Y ALLER !
    Merci pour ces photos et ces jolis textes, Isa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de venir les admirer et les lire, Cécile <3 Je te souhaite vraiment de faire ce voyage !

      Supprimer
  5. encore de superbes paysages typiques et ou on reconnait bien les caracterisques de l'irlande ! Quel beau voyage, ça donne envie...

    RépondreSupprimer
  6. Hihi génial ton "clash" de Michel^^ Tes photos sont magnifiques, une vraie invitation au voyage... ;)

    bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fallait bien que je m'amuse un peu ^^ On se fait voyager mutuellement en ce moment, c'est cool !

      Bisous <3

      Supprimer
  7. Ce billet est l'un de ceux que j'ai préféré depuis que je lis ton blog! J'ai presque l'impression d'être partie avec vous! Les mots, les photos... Je te veux en Une sur HC dès demain! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, il me tenait à coeur ce billet, alors je suis vraiment contente qu'il te plaise :) Pour la Une, on en reparle demain ! Bises :)

      Supprimer
  8. Hello Isa,
    Nan mais je rêve, tu as eu droit à la haie d'honneur des moutons ! La classe ;-)
    Les paysages sont grandioses, la barque à fleurs m'a beaucoup plu !
    Des bisous <3

    Message personnel à Michel S . : Sors de ma tête ! De suite !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu ça ^^ C'est vrai qu'elle était sympa cette petite barque :)

      Bisous <3

      (Tiens, au fait, ma chanson préférée de Michel S., c'est "Je vais t'aimer". Ne me remercie pas ^^)

      Supprimer
  9. Que ces photos sont belles Isa ! Je suis définitivement conquise !

    RépondreSupprimer
  10. Qu'est-ce que j'aimerai qu'on me construise un château dans un décor pareil *o* !! Il fait rêver cet article ! Toute nouvelle sur ton blog, je compte poser mes valises car c'est un réel plaisir de 1) lire un article si drôle, on a qu'une envie, activer le scroll de la souris pour voir si il ne se finit pas trop vite 2) regarder de si beaux paysages 3) passer un bon moment à rêver de romance irlandaise 4) avoir la chanson de Michel en tête. Ah non pas le 4 ... Sors de ma tête !
    Merci pour ce petit moment de bonheur partagé ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour cet adorable commentaire et bienvenue sur ce blog :) Je suis très contente que ce billet te plaise !

      Supprimer
  11. Merci, merci pour ces magnifiques photos et ce très bel article.
    C'est une région que j'ai toujours eu envie de découvrir. Après m'être "perdue" entre tes mots et tes photos, maintenant,promis, juré : "un jour, j'irai là-bas" (histoire d'avoir une autre chanson dans la tête...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent ! ^^ Je te souhaite d'y aller, tu verras, des photos et des mots ne peuvent pas rendre justice à ce décor grandiose.

      Supprimer
  12. Waouh! Je ne sais pas, des photos ou de ta prose, ce qui me touche le plus... En tout cas, j'adore j'adore j'adore ton article, je veux aller vivre là bas, c'est tellement beau!! et tu racontes si bien...
    Merci Isa, j'ai des étoiles dans les yeux et envie de retourner en Irlande de ce pas!

    Bisous

    Claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je veux vivre là-bas ! (Déjà qu'on est quasiment voisines ^^) Je suis contente d'avoir réussi à te faire partager ces moments magiques. Merci à toi Claire pour ton enthousiasme et ta gentillesse <3

      Bisous

      Supprimer
  13. Moi aussi j'ai la chanson en tête maintenant :/
    Très belles photos, ça me donne encore plus envie de retourner en Irlande et d'y vivre. Surtout que les gens là-bas sont très aimables, tout le contraire d'ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on a été très étonnés par la convivialité des Irlandais, c'était super agréable !

      Supprimer
  14. J'ai adoré ce billet, encore plus que les autres :) Humour, tendresse et paysages à couper le souffle, merci Isa !

    RépondreSupprimer
  15. Oh là là, ça a l'air vraiment magique. Et la façon dont Michel et toi vous en parler, excellent ! Le duo fonctionne bien ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, c'est peut-être un duo d'avenir ? ^^

      Supprimer
  16. C'est beauuuuu :)


    http://www.mademoisellemode.com/
    Des bisous ♥

    RépondreSupprimer
  17. Waw ^^ Y'a une place dans ta valise pour moi la prochaine fois ? Je peux prendre un minimum de place qd je me roule en boule !! ahahaha :D bisou ;)

    RépondreSupprimer
  18. Coucou ! Je t'annonce que tu es nominée pour "The Vesatile Blogger Award", félicitations ! Pour savoir ce qu’il te reste à faire, viens sur mon blog ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, j'ai vu ça, je vais m'en occuper :) Merci miss !

      Supprimer
  19. Superbes ces photos!


    Nous aimons beaucoup ton blog ,qu'en penses-tu si on se "follow" mutuellement ? Si c'est déjà le cas , autant pour moi j'avais oublier que ton blog était si cool!

    Au plaisir de te voir sur Pretty Tiny Things

    Emily de Pretty Tiny Things

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)

      J'aime beaucoup votre blog aussi, les filles, alors pas de problème pour se suivre :)

      Bisous !

      Supprimer
  20. et bien c'est la première fis que je le vois ce fameux lac :)

    RépondreSupprimer
  21. I love the beautiful pictures! What beautiful views, what a beautiful nature! I want to go there)
    www.gvozdishe.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Lidia ! I want to go back! ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...