mardi 4 septembre 2012

Irlande #2 Premières impressions

Il est environ 9h, le samedi 25 août, lorsque je découvre les côtes d'Irlande derrière les vitres du bateau. Et là, surprise, j'ai les larmes aux yeux. Je pourrais mettre ça sur le compte de la traversée éprouvante, mais non, c'est plus fort que de la fatigue ou du soulagement. J'en oublie mes réticences de la veille, je sors sur le pont promenade, mais ça ne me suffit pas, et je monte tout en haut, à la proue du ferry. Toujours pragmatique malgré l'émotion, je me dis que Léo serait bien embêté : on ne peut pas jouer au roi du monde sur le bastingage, là encore, il y a des vitres à hauteur d'homme. (Je me demande d'ailleurs si c’est dû au film ?) C’est idiot, mais j’ai vraiment envie de pleurer. Ce voyage, j’en rêve depuis que j’ai dix ans. Instantanément, je suis réconciliée avec le Pont-Aven, même si j’avoue craindre le retour. Le principal, c'est d'être arrivé à bon port, et quel port ! D'entrée, je découvre ces maisons colorées qui sont vraiment l'une des caractéristiques de l'Irlande.

 On sort du bateau après une nouvelle attente de près d’une heure qui nous permet de bien avancer dans nos lectures respectives. Le chéri, qui n’avait encore jamais conduit à gauche, découvre que c’est plus facile qu’il ne le pensait. (A l’heure où j’écris ces lignes, à deux exceptions près, on dirait qu’il a fait ça toute sa vie.) Le GPS nous fait traverser Cork en long, en large et en travers alors qu’il y avait sûrement un trajet plus simple (genre, au hasard, l’autoroute), mais, au moins, on visite. Ce n’est pas la ville la plus touristique du monde, mais il y a plein de couleurs et on en prend plein les yeux. Note pour plus tard : garder l’appareil photo à portée de main dans la voiture ! Au premier centre commercial qu’on croise, j’aperçois une enseigne New Look. Décidément, ma vie de blogueuse n’est jamais bien loin…

Et pourtant, quand on s’arrête dans un pub le midi, j'oublie carrément de prendre le moindre plat en photo, alors qu’on mange une cottage pie absolument délicieuse, accompagnée de frites qui n’ont rien à envier à nos amis les Belges. Pas de bière, pas encore, j’aimerais déjà ne plus avoir l’impression d’être sur le bateau. Je vous jure, on croirait que ça tangue encore sous mes pieds ! En tout cas, le pub s'appelle le Woodcross et se trouve à Cratloe, dans le comté de Clare. Je vous le recommande, on y mange vraiment très bien. Le cuisinier parle un peu le français et nous réserve un accueil chaleureux. Un vieux monsieur prend le temps de discuter 5 minutes avec nous. Pour un premier repas en terre irlandaise, c'est une vraie réussite.

Nous reprenons la route pour rejoindre le cottage que nous avons loué pour la semaine. Je ne pensais pas qu’il me plairait autant. Non, vraiment ! Bien sûr, il est décoré avec tout le charme impersonnel de ce genre de location, mais il est cosy, les canapés sont hyper confortables, les lits aussi, et la cuisine est plus grande que la mienne. J’envisage sérieusement de l’acheter.
Yes, on a droit à une bow-window !
Le living-room
Le jardin (est-il besoin de préciser que la table de pique-nique n'a pas beaucoup servi ?)
Mon premier thé irlandais
Notre chambre (qui disposait de sa propre salle de bains)
Oh, les orchidées ! Si ça c'est pas du clin d’œil !
Vue depuis la chambre. Vous trouvez pas que le quartier a un petit côté Wisteria Lane ?
Pas d'excursion touristique pour cette première journée. (En même temps, on vient de faire Cork-Bunratty par des petites routes, donc a quand même vu du pays.) On va faire les courses au supermarché le plus proche, en bordure de Limerick, en suivant les indications du sympathique garçon qui nous a accueillis au cottage. (Je le pensais employé par la compagnie qui loue les cottages, mais non, il est juste là parce qu’il parle un peu français. J'ai adoré son sourire (et son soulagement) quand je lui ai proposé de parler anglais. C’était trop drôle.) Retour au cottage. On range les courses, on déballe les valises, on prépare notre premier dîner irlandais. Je vous rédige ces quelques mots et je m’apprête à rejoindre Morphée. Je suis heureuse. Je ne veux plus jamais repartir. 

Bunratty West Holiday Homes, Co. Clare
email: info@rentacottage.ie 
Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires:

  1. L'Irlande est un endroit que j'aimerais beaucoup découvrir mais je pense que j'irais en avion!! Les premières photos sont très belles, un ciel tout gris mais des couleurs sur les façades!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment frappant, toutes ces couleurs. Je vous prépare un post rien qu'avec des façades colorées ! (Et je te rejoins sur l'avion, même si le bateau c'est quand même bien pratique pour emmener la voiture.) Bises

      Supprimer
  2. Cécile de Brest04 septembre, 2012 10:30

    Tout ça me fait rêver, c'est un pays (avec l’Écosse) que je souhaiterai vraiment découvrir.

    RépondreSupprimer
  3. Ton bonheur fait plaisir à lire Isa :-) Tu me donnes encore plus envie de découvrir l'Irlande. Nous avons pris le ferry pour la Corse, bien que le voyage ait été long, il a été moins mouvementé que le tien une fois sur l'eau. J'ai hâte de lire la suite de ton récit! Bises :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Tu n'es pas la première personne à me dire que la traversée vers la Corse a été difficile, moi qui croyais que la Méditerranée était plus calme ! ^^ Bises !

      Supprimer
  4. superbe ces photos, je ne m'attendais pas a autant de couleurs... vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, ça surprend, on voit vraiment des couleurs improbables, mais ça a un charme fou !

      Supprimer
  5. C'est vrai que cette vue depuis le port sur cet alignement de façades colorées, c'est super joli !

    RépondreSupprimer
  6. Ohlala ... comme toi, Isa, je rêve de l'Irlande depuis bien longtemps ! Et ton post ne fait que me donner encore plus envie ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je vais te donner encore plus envie d'ici la fin de mon récit ! ^^

      Supprimer
  7. Hello Isa,
    Ces petites maisons bien alignées sont trop jolies ! C'est vrai que ce voyage était plein de signes : un New Look dès le premier jour, des orchidées.... Une voiture immatriculée au nom de ton blog (trop classe, je ferai pareil quand j'en aurai une ;-)
    Comme promis, voici l'histoire de quand j'ai atterri au Sahara. C'était pendant la période d'expat de mes parents, et on était parti pour visiter un peu le pays. Et donc cette fois-ci on a pris l'avion. Je crois que c'était la première fois que je montais dans un avion et en tant que môme, je n'avais a priori aucunes réticence. Sauf que voilà, juste quand on allait arriver, une tempête de sable s'est déclenchée et le pilote a dû faire son atterrissage presque sans visibilité. Evidemment on a été bien secoué dans l'avion et quand on est sorti on a eu droit à notre dose de sable partout. Depuis je déteste prendre l'avion.
    Voilà ;-)
    Et sinon je t'ai envoyé ton col de fashion blogueuse aujourd'hui, ne compte pas les frais de ports, parce que j'ai un peu lesté l'envoi ;-)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle histoire ! Tu n'as pas eu de chance à cette période :( Et, du coup, je constate que tu aimes autant l'avion et le bateau que moi. Je suis dégoûtée de ne me sentir vraiment bien que sur la terre ferme, parce que je veux voyager partout et que chaque grand voyage commence plus ou moins par un calvaire. Mais ça ne nous empêchera pas d'aller faire notre road trip aux USA, le chéri et moi. (Pour l'instant, on en est encore à mettre les sous de côté. ^^)

      Et sinon, pour le col, rhooo, tu es un amour. Je vais guetter le facteur, alors ! Je t'envoie le chèque aujourd'hui :) Bisous <3

      Supprimer
  8. Je ne sais pas si c'est ça mais je commence à croire que quand on rêve vraiment d'une destination, on a tendance à repousser le voyage, un peu pour que ce soit parfait, un peu de peur d'être déçue et un peu pour faire monter le désir... et puis on se retrouve à verser une larme sur un bateau à la vue d'un port :)
    J'ai ça avec l'Irlande, j'en rêve et je prépare ce voyage depuis des lustres. Et je pars partout ailleurs sauf là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as sans doute raison :) Je pense qu'il y a aussi une forme d'incrédulité quand on se retrouve à faire quelque chose dont on a tant rêvé, ainsi qu'un peu de fierté. "Voilà, je voulais visiter ce pays et je suis là."
      Je te souhaite la même émotion quand tu le visiteras, alors :)

      Supprimer
  9. c'est vrai ! c'est sublime et c'est un voyage qui me fait rêver aussi ! chanceuse que tu es !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai conscience que nous avons eu de la chance. L'année prochaine, nous ferons certainement l'Angleterre ou le Pays de Galles. On avait pensé à la Bavière, mais au final, autant profiter de la proximité du Royaume-Uni tant que nous sommes Bretons ! (Naaaan, pas le bateau ! ^^)

      Supprimer
  10. la première photo est géniale avec l'alignement de toutes ces maisons de couleurs différentes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) Et pourtant, je l'ai prise à l'arrache derrière une vitre avec mon téléphone. Il y a des instants de grâce, parfois...

      Supprimer
  11. C'est vraiment beau aussi ! Et effectivement le quartier a un petit côté Wysteria Lane ! ;)

    RépondreSupprimer
  12. merci pour ces impressions sur votre voyage Irlandais! Je crois qu'on a réservé dans le même type de cottage par vente privée pour cet été ^^ (d'après les photos).
    Si vous avez toujours de bonnes adresses glanées lors de votre séjour, je suis preneuse ;-)
    D'ailleurs, je dois compléter ma résa, et j'aimerais savoir si vous avez regretté de prendre (ou pas) certaines options (notamment lors du trajet bateau).
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, vous allez vous régaler :)
      Je n'ai pas d'autres bonnes adresses que celles que j'ai détaillées dans les posts consacrés à notre voyage. Je peux par contre vous recommander ce guide qui nous a été très utile :

      http://www.amazon.fr/gp/product/201244976X/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=201244976X&linkCode=as2&tag=aufidis-21

      Nous n'avons pris aucune option supplémentaire sur le bateau, il y a de la place dans les restaurants de toute façon (et ça permet de ne pas gaspiller une résa en cas de mal de mer ! ^^) Le hublot peut être une option sympathique, mais on n'a pas vraiment regretté de ne pas l'avoir prise.

      J'espère avoir répondu à vos questions.

      Bon voyage ! :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...