dimanche 27 mai 2012

Chaussures d'été

Avec le retour du soleil, il était temps d'acheter de nouvelles chaussures pour les enfants. (Les baskets dont je vous parlais ici sont en train de décéder de leur pas si belle mort. Elles n'auront même pas tenu deux mois.) Du côté de la terreur des semelles en caoutchouc, tout s'est bien passé. Nous avons trouvé une jolie paire de sandales Creeks qui devrait survivre à l'été. (Celles de l'année dernière sont encore en état, elles sont juste trop petites. C'est le seul modèle de chaussures qu'il n'arrive pas à massacrer. Peut-être parce que ses orteils sont vulnérables ? ) Tout allait bien, le soleil brillait, les petits oiseaux chantaient, etc., etc.

Entre en scène la diva des bacs à sable. Je commence par opposer un non ferme et définitif (du moins le croyais-je) à tout ce qui est sandales Pet Shop, Zhu Zhu Pet et autres Barbie et Charlotte aux Fraises. Je manque de m'évanouir devant les prix (pas moins de 30 euros pour des sandales pointure 30, ça fait cher le bout de cuir et les minuscules lanières, non ?) et je me dis qu'en attendant de lui trouver des sandales pas cher, éventuellement sur le Net, des ballerines en toile feront fort bien l'affaire. C'est sans compter notre diva, qui a de jolis pieds menus mais qui, depuis quelque temps, ne supporte guère que les baskets parce que les chaussures en toile : ça fait mal au talon / le bout de la chaussure est trop étroit / elle n'arrive pas à courir avec / elles ne sont pas belles / c'est trop grand / c'est trop petit / ça gratte. (Rayez la mention inutile... si vous arrivez à la trouver.)

J'ai beau être un ange de patience et de douceur (si, si), la moutarde commence à me monter au nez. Surtout quand je me souviens qu'à son âge, j'étais à peu près pareille, voire pire qu'elle, et que ma mère finissait généralement par s'énerver (et menacer de ne plus m'acheter de chaussures). Karma really is a bitch. Je m'empare alors d'une paire de chaussures grises dont le talon me paraît plutôt souple (et la toile plutôt douce). Mon homme, qui connaît bien ses femmes, me fait remarquer que le petit logo Hello Kitty fera passer les éventuelles réticences de la demoiselle aux oubliettes. Il a totalement raison. La diva s'extasie sur les chaussures (pourtant beaucoup moins jolies qu'une mignonne paire de ballerines qui avait en outre l'avantage de ne pas avoir de lacets). Les Hello Kitty passent la redoutable épreuve de la course autour du magasin et slaloment entre des parents à divers stades de la crise de nerf face à leurs bambins résolument difficiles. (Ce qu'il y a de bien, au moins, c'est qu'on ne se sent jamais seul dans ces cas-là.) Nous ressortons donc avec des Hello Kitty à 18 euros (mais sans sandales pour la diva, je vous le rappelle).

Pour nous remettre de nos émotions (et étrenner ces nouvelles chaussures) quoi de mieux qu'un petit tour à la plage ? C'est l'occasion pour moi d'enfiler une paire de tongs toute neuve (achetée l'année dernière sur vente-privée) et de plonger pour la première fois de l'année mes orteils dans l'eau glacée délicieusement fraîche de la Manche. Les enfants s'en donnent à coeur joie dans le sable et tout le monde est content ! Le soleil brille à nouveau dans le ciel radieux de notre bonheur familial (jusqu'au prochain achat de chaussures). 

Et chez vous, l'achat de chaussures, ça se passe comment ? Vos enfants vous en font voir de toutes les couleurs ? Vous cassiez les pieds à vos parents ? Votre homme vous interdit d'approcher d'un magasin de chaussures et vous confisque votre carte bleue dès qu'il entend parler d'une vente privée sur Internet ? Racontez-moi ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. même courses pour moi avec le loulou vendredi, on a du essayer 4-5 paires sans trop de heurts, mais comme toi, le prix m'a un peu effrayé pour du 25 ! du coup j'ai cédé a une promo mi cuir, mi plastique à 9€ chez Gemo qui feront bien l'affaire pour la saison !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça va, du côté des garçons, on arrive encore à trouver des choses assez raisonnables. Je ne pense pas assez à Gemo, il faudrait que j'aille y faire un tour pour la grande. Moi, ce qui m'épate, c'est que les prix que j'ai cités, c'est chez la Halle aux Chaussures. Ils sont pas censés être moins chers ? (Parce que c'est plus le cas !)

      Supprimer
  2. Hahaha tu m'as bien fait rire x) j'aime beaucoup te lire, tu as un style fluide et agréable ^^
    sinon je ne crois pas que j'étais très exigeante en matière de chaussures quand j'étais petite, car j'étais souvent pieds nus (j'habitais en Tunisie). Hélas ça a bien changé depuis XD c'est mon homme qui n'en peut plus des nouvelles paires qui s'accumulent ! mais bon, un petit sourire mignon, un "hiiiii" d'excitation, une pose sexy et innocente et ça passe. (comment ça je suis une manipulatrice ?)

    j'imagine que je vais y passer aussi, aux caprices de diva quand j'aurais des enfants... ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de partager ton expérience, Matoushi :) Ah, ces hommes, tous les mêmes ! (Et tu n'es pas manipulatrice, tu es adorable, ce n'est pas DU TOUT la même chose ^^)

      Supprimer
    2. ooooh merci :')

      (oui ces hommes, ils comprennent pas de l'importance capital d'avoir un dressing bien fourni !)

      Supprimer
  3. J'adore te lire ! tu ecris vraiment très bien !

    RépondreSupprimer
  4. Excellent Isa ! En te lisant j'ai eu l'impression d'être dans le magasin avec vous pour choisir les chaussures et j'étais presque sur le point de donner mon avis lol
    Je n'ai pas encore d'enfants, mais j'imagine très bien la scène, tu sais comme à la rentrée scolaire pour le choix de l'agenda/cahier de texte. Avec ma mère on ne bronchait pas souvent mais malgré tout, le choix de l'agenda chaque année c'était tout un sketch. Au final ça m'a appris l'art de la customisation lol
    Bisous et passe une belle semaine <3
    PS : rapport au com que tu m'as laissé sur le sérum Clinique, si tu veux l'essayer, à la VP Sephora j'en ai eu quelques échantillons, je peux te les envoyer si tu veux. Let me know^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, au CP, ils n'ont pas encore besoin de cahier de textes, je redoute cette épreuve l'année prochaine ! ^^
      Sinon, je veux bien essayer le sérum Clinique, merci beaucoup ! Je t'envoie un mail pour te donner mon adresse ! :)

      Supprimer
  5. Je n'ai pas encore d'enfants donc pas de souci de ce côté là.
    Pour mon homme, on a un compte joint et chacun son compte pour les achats personnels donc il ne peut rien dire mais évidemment pour lui, j'ai trop de paires de chaussures;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne comprennent pas qu'il nous en faut pratiquement une paire par tenue :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...