dimanche 1 avril 2012

Courir après le temps

C'est une nouvelle semaine de folie qui s'achève. N'allez pas croire que je m'en plains, je croule sous le boulot, mais je l'ai choisi et je suis très motivée. Je mène de front deux traductions dont je vous reparlerai dans quelques mois, deux projets que j'ai voulu et pour lesquels je me suis "battue". J'entends par là qu'au lieu d'attendre qu'on me propose un livre, j'ai pris les devants et proposé mes services. C'est amusant d'ailleurs de constater que ces deux projets tombent en même temps. Mais c'est une bonne chose aussi, cela me permet d'enchaîner les heures de travail sans trouver cela pesant et sans (trop) regretter de ne pas pouvoir sortir et profiter du beau temps. Assise à la table de la salle à manger, la porte-fenêtre ouverte, je profite du soleil, c'est déjà ça. Et la chance est avec moi, il fait toujours beau à l'heure où j'écris ces lignes, et nous irons nous promener sur la plage tout à l'heure. Vivre au bord de la côte a ses avantages !

La fatigue est bien là, par contre, parce que c'est épuisant de courir après le temps et de vouloir tout faire rentrer dans une journée de vingt-quatre heures : du temps pour les enfants, du temps pour le chéri, le travail, les devoirs de la grande, les repas, les lessives, un peu de ménage... Du coup, je me couche très tard le soir, histoire d'avoir quand même un moment à moi dans tout ça. Et, bien sûr, la fatigue ne fait que s'accentuer, c'est un cercle vicieux que je connais bien... Résolution de la journée : me coucher pas plus tard que 22h30 pour essayer d'avancer dans ma lecture, très intéressante, d'ailleurs (Beyond the Four Corners of the World : A Navajo Woman's Journey).

Forcément, j'ai ralenti le rythme de publication sur ce blog, mais je ne le délaisse pas pour autant. J'ai plein d'idées que je note sur un carnet, deux looks déjà photographiés et peut-être un troisième aujourd'hui, et plein de photos en réserve. En voici quelques-unes de mes orchidées, en pleine floraison, c'est un régal pour les yeux. En attendant d'y consacrer peut-être un billet complet, je vous donne un petit aperçu de mes "pensionnaires" :






 

Sur ce, je vous laisse, je vais profiter de ces quelques heures où je n'ai pas à courir. C'est bon aussi de laisser couler le temps, tout simplement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Elles sont magnifiques tes orchidées! En plus tu as vraiment de la chance : toutes ces fleurs en même temps... C'est le genre de petits bonheurs qui me rendent la vie beaucoup plus belle ;-)
    C'est vrai que c'est difficile de tout rentrer dans 24H, c'est vraiment court une journée ;-)
    Bonne ballade au bord de l'eau (si seulement il y avait la mer à Paris....)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elles sont très synchrones, c'est un bonheur ! Enfin, pour l'instant, parce qu'après, je n'aurais plus que des feuilles et des tiges, lol. Heureusement, l'une de mes orchidées, une autre blanche, ne fleurit pas en même temps. (Mais elle est en train de ressortir une tige, youpi !)

      La balade fut épique, récit à venir demain matin sur le blog.

      Bises :)

      Supprimer
  2. Oh qu'elles sont belles !
    Je suis d'autant plus admirative que ma main verte n'a jamais opéré correctement sur les orchidées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Écoute, je ne sais pas par quel miracle, les orchidées et moi, on s'entend bien ! En même temps, je n'y suis pas pour grand-chose, je leur ai juste trouvé une bonne place au pied de la porte-fenêtre (donc beaucoup de lumière) et je leur donne un bain par semaine. Apparemment, ça leur suffit !

      Supprimer
    2. Ca doit être le manque de lumière de mon appart alors ;)

      Supprimer
  3. Cécile de Brest01 avril, 2012 17:30

    Tes orchidées son superbes ! J'en ai eu pendant longtemps puis j'ai dû les confier avant un déménagement mais je n'ai pas choisi la bonne personne (ma sœur !!) car elles dépérissent lamentablement chez elle !!

    Pour le reste, bon courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Cécile, désolée pour tes orchidées !

      Supprimer
  4. Je connais ce sentiment... et tes photos de fleurs ont de belles vertus apaisantes ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve aussi, ça me fait du bien de faire une pause et de regarder mes fleurs pendant 5 mn !

      Supprimer
  5. j'aime bien le sentiment qui se dégage de ses lignes ! C'est vrai que c'est toujours dur de trouver du temps pour soi, mais au moins tu fais des choses qui te plaisent et ça c'est extrement "valuable".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Aurélie ! C'est pour ça que je voulais écrire ce billet, parce qu'effectivement, je mesure bien la chance que j'ai !

      Supprimer
  6. Magnifiques, tes orchidées ! J'aimerais bien savoir ton secret !
    Moi aussi, je me dis toujours que je vais essayer de me coucher plus tôt et de passer au minimum 1/2h à bouquiner pour m'aider à m'endormir... mais bon, à chaque fois, c'est un peu raté ! Mon activité bloguesque prend toujours le dessus, pfff...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de secret, il suffit juste de trouver un endroit ensoleillé et de leur donner un bain de quelques minutes plusieurs fois par semaine.
      Pour ce qui est de se coucher tôt, on verra si j'arrive à faire mieux ce soir, mais c'est toujours pas gagné ! ^^

      Supprimer
  7. Je suis jalouse de ces superbes orchidées car la mienne est en train de mourir définitivement... Heureusement que j'ai d'autres fleurs pour me remonter le moral, mes Iris sont déjà en train de s'ouvrir et c'est un vrai spectacle. Tu as raison quand tu dis qqu'il faut laisser couler le temps, il ne me reste plus qu'à apprendre à le faire vraiment!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma copine Ellen, des Fleurs Rebelles, vient de publier un article sur l'hydroculture, la technique qui lui a permis de sauver certaines de ses orchidées mourantes :
      http://lesfleursrebelles.blogspot.fr/2012/04/jai-teste-lhydroculture-totale-sur-mes.html
      Peut-être y trouveras-tu de quoi sauver les tiennes ?
      Et ne t'inquiète pas, ce sera plus facile de laisser couler le temps quand les enfants seront plus grands !

      Bises

      Supprimer
  8. Tu as un métier très intéressant, même si deux projets à la fois ce doit être très prenant! Bisous Isa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus dur, c'est que je brûle de vous en parler, mais je dois encore attendre quelques mois. Mais je ne manquerai pas de vous présenter tout ça en détails.

      Bises

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...