samedi 24 mars 2012

Robert Jordan - La Roue du Temps

L'un des cycles majeurs de la Fantasy contemporaine ressort en France chez un nouvel éditeur, avec une nouvelle maquette et une nouvelle traduction, et c'est pour moi un petit événement. D'abord parce que, pour la première fois, cette réédition respecte le découpage de la VO. Ça veut dire que les lecteurs français vont enfin pouvoir lire chaque tome dans son intégralité, et non plus coupé en deux. Ensuite, parce que, même si je ne saurais juger de la qualité de la première traduction, ayant lu les livres en anglais, je ne peux que recommander chaleureusement la deuxième. Elle est l’œuvre de Jean-Claude Mallé, traducteur chevronné qui a déjà officié chez Bragelonne sur l’impressionnant cycle de l’Épée de Vérité. Ça laisse donc présager un texte d'une très grande qualité et surtout un respect absolu du style de l'auteur. Enfin, parce que la nouvelle maquette est sublime. J'ai râlé, pourtant, en apprenant que nous n'aurions pas droit à une illustration originale, ni même à l'illustration américaine (relativement kitsch, comme beaucoup de couv' américaines, mais efficace). J'avais tort. Quand j'ai découvert cette nouvelle édition, je suis restée sans voix. (Ce qui est rare, mes proches vous le confirmeront.)

C'est beau, hein ? (Merci à César, des éditions Bragelonne, pour cette photo.)
"La Roue du Temps tourne, et les Âges passent, laissant des souvenirs qui deviennent des légendes. Celles-ci deviennent à leur tour des mythes, et même les mythes sont tombés dans l'oubli depuis longtemps lorsque revient l'Âge qui les a fait naître. Lors du Troisième Âge, celui de la Prophétie, le Monde et le Temps eux-mêmes se retrouvent en danger. Ce qui fut, ce qui sera et ce qui est pourraient bien encore sombrer dans les Ténèbres." 
Il ne m'en a pas fallu plus, à l'époque, pour me donner envie d'acheter cette fresque qui s'annonçait épique. J'ai découvert un univers vaste et riche, complexe et foisonnant, peuplé de personnages forts, tour à tour attachants ou antipathiques mais qui jamais ne m'ont laissée indifférente. Oui, la trame de fond est classique, c'est une histoire de lutte entre le Bien et le Mal. Mais ce n'est jamais traité de manière manichéenne. Jordan nous livre ses héros avec leurs contradictions, leurs faiblesses et leurs errements, et on n'en réussit que mieux à s'identifier à eux et à les suivre dans leur quête. Et quelle quête ! Comme souvent en Fantasy, ce qui importe, ce n'est pas tant le résultat, mais le voyage qu'il aura fallu parcourir pour arriver à son terme. Dans la Roue du Temps, nous allons découvrir des nations, des peuples, des créatures extraordinaires. Il y a de la magie, de l'amour, de la haine, des guerres, des trahisons. Il y a surtout (c'est ce qui me touche le plus, personnellement) l'humanité dans ce qu'elle a de pire mais aussi dans ce qu'elle a de plus beau. A ce jour, on ne sait toujours pas comment se termine l'histoire de Rand et de ses amis. Mais peu importe, en cours de route, j'aurais tremblé et souffert avec eux, j'aurais souri ou levé les yeux au ciel, je me serais révoltée, bref, j'aurais vibré.

Alors, si vous aimez découvrir de nouveaux mondes et si vous êtes amateurs d'émotions fortes, précipitez-vous dans votre librairie ! Hier sont sortis simultanément le premier et le deuxième tomes de la saga, ainsi qu'une préquelle inédite.



Si vous êtes déjà fans, ruez-vous sur cette préquelle qui nous permet de découvrir le passé d'une héroïne de la saga. Mais si vous découvrez La Roue du Temps, je vous conseille plutôt de commencer par le premier tome. A travers les yeux de son héros adolescent (mais qui va mûrir très vite, rassurez-vous), Jordan nous permet d'entrer doucement dans son univers et de l'appréhender peu à peu sans nous perdre. Et sachez que le deuxième tome reste pour moi un véritable monument du genre. Je l'ai dévoré en une après-midi, scotchée par la façon dont l'auteur aborde le thème de l'esclavage. Il y a des livres qui vous marquent et dont on ne sort pas indemne. La Roue du Temps est de ceux-là.


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je ne suis pas fan de fantasy (en dehors de quelques films au ciné) mais la façon dont tu "parles" de cette triologie est vraiment enthousiasmante ;-)
    Je vais peut-être me laisser tenter ;-)
    Bises et bon week-end miss <3
    PS : j'ai hâte de voir tes jolies orchidées^^ d'ailleurs si un jour tu veux venir en guest pour les présenter sur les Fleurs Rebelles tu seras la bienvenue ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mais attention, c'est beaucoup plus qu'une trilogie, il y aura quatorze tomes en tout ! A réserver pour les longues nuits d'hiver ou les longs trajets en avion ^^
      Sinon, merci pour l'invitation, j'en serais ravie !

      Bises et bon week-end :)

      Supprimer
  2. Merci pour cette bonne idée ! moi qui ne sais jamais par quoi commencer lorsque j'ai un moment pour lire :) des bisous <3

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ton pull, jolie couleur sur le motif.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...