samedi 10 mars 2012

Où je tente une expérience à haut risque

Figurez-vous que, ce matin, j'ai été prise d'un coup de folie. Au supermarché, en passant devant un rayon, tout à coup, j'ai eu envie d'acheter ça. 



C'est du thé. A la machine. Avec du lait. 

Or, voyez-vous, comme ma copine Kleo l'exprimait si bien dans les commentaires de ce billet, moi aussi, je suis un peu une sale extrémiste de la théière. La Tassimo m'a sauvé la vie parce qu'elle me permet d'offrir du café à mes invités. Avant, je n'osais même pas en faire dans une cafetière traditionnelle, sinon, c'était le jus de chaussette assuré. (Que voulez-vous, le café, je n'aime pas ça !) Donc voilà, la Tassimo, c'est bien pratique pour le café et un petit chocolat chaud de temps en temps. Ça fait bien du thé, mais on ne s'en relèvera pas la nuit. 

Parlons maintenant du lait. J'éprouve un profond respect et une très grande amitié pour nos voisins anglais à qui je n'ai pas rendu visite depuis bien trop longtemps. Mais mettre du lait dans son thé ? Il n'y a pas, de mon point de vue, pire crime de lèse-théière. Le lait et le thé m'ont toujours paru parfaitement incompatibles. 

Pourquoi alors, me direz-vous, ai-je soudain eu envie de tenter cette expérience à haut risque ? Je n'en ai aucune idée, à part peut-être une vague envie de jouer les kamikazes. Il y aussi le fait que c'est du chai, et que, grâce à Kleo qui m'en a ramené de Londres, je suis tombée amoureuse de ce thé aux épices. Et puis je n'exclue pas la possibilité d'avoir été influencée par ma traduction en cours. L'héroïne boit des mocha latte à longueur de journée, peut-être ai-je inconsciemment eu envie d'un latte quelque chose, moi aussi. (Oui, c'est capillotracté, comme excuse. Et alors ? C'est un tout petit peu moins ridicule que d'avouer que l'emballage était joli. Voilà.)

Verdict ? C'est SUCRÉ, bordel ! Et s'il y a bien, au final, un truc pire que mettre du lait dans son thé, c'est d'y mettre du SUCRE ! Maintenant, en oubliant deux secondes que c'est censé être du thé, j'apprécie l'onctuosité de ce lait chaud sucré, crémeux à souhait et parfumé aux épices. Franchement, ce n'est pas mauvais, après la première impression désagréable. (Parce que mon palais ne s'attendait pas au goût du SUCRE ! Je vous la refais une 4e fois ou tout le monde a compris ?) Je finirai probablement le paquet. Mais je n'en rachèterai pas.

Allez, je vais me consoler et finir ma soirée avec James Spader. Parfaitement. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Ouh ! Tu fais dans l'expérience gastronomique à présent ? Normalement, le chaï se boit sucré avec du lait, et puis en ces temps difficiles de traduction avec des deadlines intenables, on a besoin de comfort drink/food...
    Je comprends, donc, même si je ne pourrais sans doute pas tenter une telle expérience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me fournir cette excuse un peu moins boiteuse que les miennes ^^ Va pour le comfort drink !

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai gouté ce thé. Au début j'ai été surprise, mais le gout des épices m'a faite voyagé, j'ai adoré. J'ai trouvé ça un peu fort, certes, il a fallu plusieurs gorgées pour m'habituer au goût.
    Et finalement, j'ai bien aimé m'ouvrir à cette nouvelle saveur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ça te plaise, Estella. Honnêtement, ce n'est pas si désagréable. Mais je préfère mon chaï bien noir, sans sucre et sans lait :)

      Supprimer
  3. sucré et avec du lait ! bon, après réflexion, je me sens prête à essayer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté, je t'en garderai une tasse :)

      Supprimer
  4. Beurk, du lait dans du thé ! Et du sucre en plus ! ;-)
    A part au restau marocain, je ne supporte pas de boire du thé sucré, je trouve ça très bof (et tant mieux d'ailleurs, ça m'évite quelques calories !).
    Du coup, je n'aurais même pas eu ton courage pour aller acheter cet étrange breuvage (omg, je commence à faire des rimes dans mes commentaires !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement, je suis comme toi, je ne sucre que le thé à la menthe. Je trouve d'ailleurs terriblement impoli de la part de Twinings d'avoir sucré mon Chai Latte sans me demander mon avis :)
      Bravo pour la rime, sinon !

      Supprimer
  5. J'adore le vrai chaï je ne sais pas si j'aimerais celui-là (si son goût est fidèle). Mais le chaï se boit avec du lait et très sucré (même si je me contente de le sucrer normalement) voyons !

    Je suis une sale impie, je bois mon thé ET sucré ET avec du lait (surtout quand ledit thé est à la vanille ou à la noix de coco).
    Et j'aime ça ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais tu as bien raison ! J'exagère pour les propos de l'article, bien sûr, mais c'est vrai que j'ai arrêté de sucrer mon thé vers l'âge de 12 ans et que je serais bien incapable de le boire autrement. Ce n'est même pas une question de calories, mais juste une question de goût. Du coup, je ne saurais dire si le goût de ce chaï est fidèle, puisque le lait et le sucre atténuent un peu le goût des épices.

      Supprimer
  6. olala et moi qui pensait faire un crime en buvant du the en sachet pour "finir" mes boites lol ! Allez c'est ca aussi la vie on a le droit de s'egarer du bon chemin de tps en tps ! Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, je confirme que l'égarement ne sera que passager ^^

      Supprimer
  7. Je suis thé-phile mais je sucre un peu mon thé,je ne peux pas le boire sinon...

    ANNESO

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...