mercredi 29 février 2012

En attendant Prometheus

Tout à l'heure, nous visionnions des bandes-annonces avec mon chéri quand je suis tombée sur cette vidéo liée à Prometheus, le très attendu nouveau film de Ridley Scott qui sortira le 30 mai prochain. On y fait connaissance avec le personnage de Guy Pearce, un entrepreneur nommé Peter Weyland qui sera apparemment à l'origine de la création du vaisseau spatial Prometheus.




Je ne vais pas vous traduire ce discours dans son intégralité mais, pour faire court, Weyland raconte l'histoire de Prométhée, le Titan qui fut puni par les dieux pour avoir donné le feu aux humains. Le feu, "premier véritable outil technologique" de l'humanité. Weyland dresse ensuite la liste de toutes les avancées technologiques qui ont amené l'humanité là où elle est, en 2023 : la poudre à canon, l'électricité, l'automobile, les armes nucléaires, les fusées spatiales, etc. J'aime beaucoup l'allusion aux créatures cybernétiques "qui nous ressemblent au point qu'on ne pourra bientôt plus voir la différence". Blade Runner, anyone ? On en arrive à la conclusion, limpide, de cette partie de son discours : "Ce sont nous les dieux, maintenant." 

Puis, il se présente. Ceux qui le connaissent savent qu'il a une ambition démesurée et qu'il ne vise qu'une chose : la grandeur. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il explique qu'il s'appelle Peter Weyland et qu'il va changer le monde. "My name is Peter Weyland, and if you'll indulge me, I'd like to change the world."

Efficace, concis, percutant. C'est un putain de speech. Pardon pour la grossièreté, mais je n'ai pas de meilleur mot pour le décrire. J'en ai des frissons rien qu'à l'écouter. Je suis complètement emballée, car c'est le genre de propos mégalomane qui traduit un orgueil démesuré et qui laisse présager la catastrophe qui va s'en suivre. En effet, l'équipage du Prometheus va semble-t-il faire une découverte qui pourrait bien mettre en danger l'humanité toute entière...


Beaucoup annoncent ce film comme une préquelle d'Alien, même si le réalisateur s'en défend plus ou moins. Et c'est là que le bât blesse. Je suis fan de Ridley Scott. Mais je déteste ce genre de film où je manque de mourir de peur toutes les deux minutes. De ce point de vue-là, je suis une trouillarde finie, donc je n'irai pas le voir au cinéma. Je le verrai peut-être en DVD, et encore, derrière trois tonnes de coussins et avec toutes les lumières allumées, en me demandant si je ne vais pas sacrifier mon sommeil pour les trois semaines qui suivront. Mais je suis frustrée aussi, parce que je suis sûre qu'il y a tout plein de bonnes idées dedans, comme le démontre le speech de Weyland, manière originale d'assurer le buzz en attendant la sortie de Prometheus

Bon, au pire, vous me raconterez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. l'horreur ne me fait pas peur et je te remercie pour ton article. Je pense que c'est un film que je pourrais voir. Cela dit, je ne suis pas si fan que ça de Ridley scott. Mais je tenterais bien l'expérience.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis comme toi, j'adore ce genre de films, surtout avec des univers récurrents comme la licence Alien/Predators, malheureusement, je passe la moitié du film sous le siège ou derrière mon manteau tellement j'ai la trouille. Moi aussi j'aimerais voir ce film, mais va falloir que je me prépare psychologiquement.
    Dans le même esprit, voici un trailer qui pourrait vous mettre la puce à l'oreille... http://www.youtube.com/watch?v=6czFCbHcNXI

    RépondreSupprimer
  3. Intrigant. J'aime bien ce genre de teaser qui te donne très peu d'infos sur le film lui-même mais qui attise sacrément ta curiosité !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...