jeudi 9 février 2012

Ce qu'il faudra retenir de ce douloureux épisode

Je ne voudrais pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué (surtout que je ne suis pas en état de lui courir après et que la pauvre bête en a bien besoin, vu les températures !), mais j'ai l'impression d'entrevoir la lumière au bout du tunnel. J'émerge de cette sciatique totalement épuisée et un rien ébranlée, parce que je me pensais tout de même plus forte que ça. Mais je n'avais encore jamais connu ce genre de douleur où on ne sait même plus comment se mettre tellement on a mal. Enfin, si, mais pas sur une période aussi longue. En plus, c'est une douleur qui ne cesse d'augmenter, malgré le traitement. Il semblerait qu'elle ait atteint son point culminant hier, où je n'ai pas eu un instant de répit, d'où l'absence d'article hier. J'avais pourtant un livre à chroniquer et un nouveau questionnaire à poster, mais j'étais incapable de tenir en position assise. Je n'étais pas vraiment capable de tenir en position allongée non plus, si bien que j'ai passé une bonne partie de la journée et de la nuit roulée en boule, entre deux crises de larmes (fatigue et ras-le-bol oblige). Heureusement, ce matin, par je ne sais quel miracle, les nerfs de ma jambe ont bien voulu se détendre, si bien que j'ai dormi jusqu'à midi et demi dans un état relativement proche de la béatitude. Ce n'est pas encore tout à fait gagné, mais j'ai au moins l'impression d'être sur la pente ascendante. Dans le même temps, j'ai appris qu'il faut 7 à 10 jours pour que les anti-inflammatoires arrivent à bout de la dite inflammation. Je suis ravie de l'avoir appris aujourd'hui, au 8e jour de traitement, plutôt qu'il y a une semaine. 

Ce qu'il faudra retenir de cet épisode, c'est que j'apprenne à écouter mon corps. J'avais un point douloureux dans le bas du dos depuis deux ou trois semaines, j'étais fatiguée, stressée, mais je n'allais pas lever le pied pour un malheureux mal de dos et un petit coup de fatigue. En plus, je bosse à domicile, donc ce n'est pas le truc le plus harassant du monde non plus. Seulement, la douleur a empiré, et maintenant on connaît la suite. Moralité #1 ? Je ne suis pas du genre à courir chez le médecin au moindre bobo, mais je pense être suffisamment traumatisée par l'expérience pour faire beaucoup plus attention aux signes avant-coureur. Le médecin n'est d'ailleurs pas forcément une obligation; si j'avais été consulter l'ostéo avant la crise, je n'en serais peut-être pas arrivée là. Je vais donc être beaucoup plus vigilante avec mon dos désormais. Moralité #2 ? J'ai la chance de travailler chez moi. Je peux le faire à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, en semaine comme le weekend. Bien sûr, dans la mesure du possible, j'essaie d'avoir des horaires dits de bureau pour être présente auprès des enfants. Mais cela veut dire aussi que je peux faire une pause quand j'en ai besoin sans forcément mettre ma deadline en péril. Maintenant, ça fait 9 ans que je bosse, 9 ans que je me dis ça et c'est toujours pas gagné. Mais, qui sait, d'ici la retraite (si tant est que retraite il y ait), j'aurais peut-être compris...

Mais surtout, ce dont je me souviendrai longtemps, c'est du dévouement et de l'affection de mes proches, mon chéri, bien sûr, aux petits soins pour moi, et aussi mes parents, très à l'écoute et très disponibles. Et puis, il y a mes loulous. Je m'en veux toujours d'être malade puisque c'est à moi de veiller sur eux et pas l'inverse, mais ils ont été absolument adorables pendant cette crise. Hier matin, Kelian, penché sur moi, me caressait le front de sa petite main en disant "pauvre maman". Ce matin, c'était Typhaine qui prenait sa place et me caressait la joue en disant "Regarde, maman, je te masse, comme ça, tu vas aller mieux." Comment ne pas craquer et retrouver le sourire ?

(Photo de mon homme et de Kelian prise par des amis l'été dernier - encore merci, les copains !)
Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Ravie d'apprendre que tu vas mieux copine de moi... Prends soin de toi, et pas seulement quand tu ne peux plus faire autrement ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage, j'espère que ça va vite aller mieux!!

    RépondreSupprimer
  3. Courage et patience, tu as tout à fait raison dans le bilan que tu as dressé!

    RépondreSupprimer
  4. Remets-toi vite ! (Et si tu as besoin de délais des fois, t'as aussi le droit de le dire hein ;) )

    RépondreSupprimer
  5. Rétablis-toi bien! Heureuse d'apprendre que tu vas un peu mieux. Je suis sure que les massages magiques de Kelian et Tiphaine y sont pour beaucoup ;) (c'est le pouvoir de l'amuuur)

    RépondreSupprimer
  6. Depuis mai que mon homme a une sciatique. Je n'en ai jamais vu mais j'ai une idée de l'enfer quotidien. Les réveils très tôt car la jambe tire, les balades oubliées car tu finis par boiter, tu ne restes pas plus de 5min sur ta chaise, sur ton lit ni même debout. Et l'pire, c'est que les massages n'ont fait aucun effet. Puis, par miracle, la douleur est partie fin décembre (vive les grasses mat' ^^). Malheureusement, ce n'est ni la première ni la dernière.

    Bon rétablissement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton témoignage. J'espère qu'on n'en arrivera pas là, car je vis à nouveau une mauvaise journée alors que j'espérais toucher au but, mais j'ai quand même bon espoir que tout cela se termine bientôt. Je te confirme que c'est l'enfer et je suis de tout cœur avec ton mari, en espérant que cela ne revienne pas de sitôt.

      Supprimer
  7. Ton poste m'a obligé enfin à aller voir mes collègues pour leur demander l'adresse de leur osthéopathe et j'ai enfin pris rendez vous. Chez moi, le souci, c'est les lombaires. Depuis 2 ans, impossible qu'on me les touche (genre un gentil massage) sans que j'ai mal. Et depuis quelques jours, j'ai mal sans rien faire du tout ;-( Donc il faut agir ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah,contente que mon expérience puisse servir :) J'espère que pour toi aussi tout rentrera très vite dans l'ordre !

      Supprimer
  8. C'est dans les moments comme ça, qu'on voit sur qui compter!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...