lundi 9 janvier 2012

Tea Time

C'est l'heure, non pas du thé, mais de dresser le bilan de ma PAB, comprenez "Pile à boire". Ce terme a été inventé par Monsieur Tout-le-Monde, le chéri d'Armalite, et je l'ai découvert ici, dans cet excellent article qui m'a donné envie de me ruiner en nouveaux thés de plonger dans mes placards pour faire la liste des boîtes et sachets de thé qui les encombrent déjà. 

Trois tendances fortes se dégagent, représentées sur la photo ci-contre. Il y a d'abord les valeurs sûres, en provenance du Palais des Thés. J'ai nommé, sur la photo, la boîte rose contenant du Fleur de Geisha, un excellent thé vert à la fleur de cerisier. Vous noterez aussi la présence de ma théière en fonte que j'aime d'amour et que mon chéri m'a offerte pour Noël il y a quelques années. (Théière Taira-Nami également en provenance du Palais des Thés, de même que la tasse et la sous-tasse.) Deuxième tendance, le coup de cœur / découverte de l'année dernière, à savoir la boutique de l'Herbier des Alpilles située dans le petit village provençal où vit ma belle-mère. Je dois désormais avoir à peu près autant de sachets de cette marque que du Palais des Thés, c'est dire. Mon préféré ? Le thé vert Macaron-Cassis-Violette, qui est juste une tuerie. Enfin, troisième et dernière tendance, les nouveautés. Il y en a qui plaisent, comme le thé vert Detox de Kusmi Tea dont j'adore le petit goût de citron-citronnelle (sans parler de la jolie boîte). Et il y en a d'autres, comme Lov Organic, que j'ai laissé tomber après avoir goûté plusieurs thés sans vraiment accrocher (dont leur détox que je trouve bien moins savoureux que le Kusmi).

Tout ça pour dire qu'il y a dans mes placards pas moins de 35 thés différents Voici une petite liste de ceux que je préfère.

Pour le Palais des Thés : 
- Le Thé des Sources : thé vert, bergamote et feuilles de menthe.
- Le Thé de la Montagne bleue : thé noir, miel, lavande, fraise, bleuet, rhubarbe.
- le Thé du Hammam : thé vert, rose, datte verte, fruits rouges et fleur d'oranger.
- Le Yuncui impérial bio : un de mes compagnons du matin (je ne bois pas de thé aromatisé au petit déjeuner).
- ceux que j'ai goûtés mais que je fuis : tous les thés à base de lychee, comme le Thé du Théophile. J'adore le fruit en lui-même mais, dans les thés, ça ne passe pas. Je déteste aussi le Rooibos, ou thé rouge, et je ne suis pas une grande fan du thé blanc.

Pour l'Herbier des Alpilles :
- Le  Sencha Royal n°9, parfumé à la groseille
- Le Mélange vénitien : thés de Chine et de Ceylan, vanille, fruits rouges et fleurs
- Le Nuit Versailles : bergamote, kiwi, pêche et fleurs
- Un superbe thé noir à la mirabelle
- Ceux que je fuis : le Coquelicot Gourmand (thé vert, amande, coquelicot) et le Pina Colada (Sencha, noix de coco et ananas) que je trouve écœurants.

Sinon, je suis capable de faire des folies pour un bon Darjeeling, qui reste, hors thés aromatisés, mon préféré. Et j'ai le même problème qu'Armalite : ma PAB ne descend pas beaucoup parce que j'ai tendance à revenir toujours vers les mêmes "crus" ou alors à en tester d'autres. Je sens que mes placards ne vont pas se vider de si tôt...

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Rhôôô. A force de lire le détail de vos PAB, ça me donne envie de m'y mettre. Je plussoie le Palais des thés, excellent choix (quoique tes préférés ne sont pas les miens), en revanche ton thé vert macaron-cassis-violette me fait de l'oeil.
    Et toujours cette question existentielle : avec ou sans sucre ?

    RépondreSupprimer
  2. Hé j'ai la même théière dans lma collection ^^

    RépondreSupprimer
  3. @ Armalite : pourquoi ça ne m'étonne pas ? ^^
    @ Kleo : sans sucre, malheureuse ! ^^

    RépondreSupprimer
  4. (sauf pour le thé à la menthe, auquel je consens à sacrifier une demi-pierre de sucre)

    RépondreSupprimer
  5. Ah, cette nouvelle réchauffe mon coeur ;-)
    Et oui, le thé à la menthe et le chaï sont les seuls à supporter le sucre. Enfin, de mon point de vue de sale extrémiste de la théière, hein.

    RépondreSupprimer
  6. Dans mes bras !
    (Bon, quand est-ce que tu nous fais ta PAB ?)

    RépondreSupprimer
  7. Bon, puisque c'est demandé gentiment et comme je n'ai pas de blog, ce sera pour charger tes commentaires ! Dernier décompte ce soir, "à peine" 18 thés. A ma décharge, cela fait un moment que je n'en achète plus car j'essaie désespérément de venir à bout de mes boîtes et sachets. Mes deux principaux dealers sont le Palais des thés (ça alors, quelle surprise), et Yumchaa, un fournisseur anglais (quand je te disais que je pouvais te verser un pot-de-vin).

    On peut globalement diviser ma collection ainsi : les thés verts / les autres ; les thés que j'ai achetés / ceux qu'on m'a offerts
    Dans la catégorie thé vert (ai-je déjà mentionné que j'avais vécu au Japon ? ça marque, comme expérience...) mes favoris sont :
    - Sencha, notamment la récolte de l'année du Palais des thés
    - Genmaicha, également au Palais des thés, mais mon tout premier (petite larme) venait de chez Toraya, la pâtisserie japonaise de Paris
    - Thé vert à la vanille en mousseline, du Palais des thés (encore eux). L'odeur de la vanille, le goût du thé vert, sans être écoeurant.

    Parmi les "autres thés", on peut noter :
    - le Thé des Amants, du Palais des thés. Ah, ces notes épicées de cannelle et de clou de girofle...
    - Le "Earl grey blue star", de Yumchaa, avec ses petites fleurs bleues (je suis très fleur bleue, ahaha).
    - L'Earl Grey déthéiné aux agrumes, de Kusmi (en sachets, sur mon bureau au bureau)

    Parmi ceux qu'on m'a offerts :
    - Un sublime thé vert de Karuizawa, feuilles roulées, rapporté par un ex (on était déjà séparés, il avait quelque chose à se faire pardonner, peut-être...)
    - Un délicieux thé chinois au jasmin, que moi je lis que les idéogrammes japonais, alors je peux pas en dire plus.
    - Un superbe thé au jasmin sculpté en forme de fleur, ce qui fait que j'ai jamais osé l'utilisé alors que je bave dessus (oui, c'est la honte).

    Bonus :
    - La poudre de macha (thé vert), qui ne sert qu'en cuisine ou pour la cérémonie du thé (très rarement, je vous l'accorde)

    Sinon, je suis assez peu fan des thés aux fruits, sauf quand c'est très léger. J'en ai deux (un thé vert fraise-pêche et un thé noir aux fruits blancs) que je n'ai jamais utilisés, parce que l'odeur m'écoeure. Ma soeur m'a fait sentir le thé vert à la fraise de Kusmi, j'ai pas voulu goûter.
    Je n'aime pas trop l'oolong non plus, mais au Japon on en boit comme de l'eau, glacé et sans sucre, c'est pas mal mais au bout d'un moment ça lasse.
    En revanche, j'adore le hôji-cha et le thé vert au sésame, même si je n'en ai pas (encore) en ma possession.

    RépondreSupprimer
  8. Thé vert au sésame ? Oh, ça me dit bien, ça ! Je me mettrai en quête de ce trésor quand j'aurais un peu fait baisser ma PAB ! Je comprends que tu n'utilises pas ton thé au jasmin, moi aussi, j'aurais des scrupules ! Encore une PAB qui donne bien envie en tout cas, notamment le "Earl Grey Blue Star". Et je retiens le nom de ton fournisseur anglais puisqu'un voyage à Londres est prévu avant la fin de l'année. (Comment ça, l'année ne fait que commencer ?)

    RépondreSupprimer
  9. Le thé vert au sésame, je l'ai découvert dans un resto coréen. Il y a également le thé vert au sarrasin (soba, en japonais).
    Je te passerai l'adresse de mon dealer londonien sans problème, mais leur site n'est pas terrible.

    RépondreSupprimer
  10. Raison de plus pour aller sur place ^^

    RépondreSupprimer
  11. Très joli tout ces thés, mais aucun bio? Je connais une marque vraiment à tomber par terre : les jardins de Gaïa ils ont vraiment des thés extra ! Sinon pour le thé vert à la fleur de cerisier, je l'adore ! Par contre je l'ai servi une fois à des japonais, et ils n'ont pas du tout apprécié le thé. Apparemment ça n'est pas du tout un thé de qualité d'après leur papilles... Dommage !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...