mardi 27 décembre 2011

Un Noël 2011 en demi-teinte

 
Le temps pourri et la morosité ambiante ne me prédisposaient pas à passer un Noël particulièrement mémorable. Les vacances auraient pu arranger cela mais, comme chaque année, les maladies de saison s'en sont mêlées. Depuis la naissance des enfants, il nous est impossible de traverser indemne ces quinze jours de vacances. Cette année, ma fille a succombé la première et nous a entraînés dans son sillage. Résultat, mon chéri, ma mère et moi n'étions pas du tout en forme ce weekend. Malgré tout, le temps d'une soirée, nous avons mis toutes nos préoccupations de côté pour nous réunir autour d'une table de Noël rouge et or couverte de bougies. C'est une tradition dans notre famille, le réveillon se déroule à la seule lueur des flammes (et des lumières du sapin). Tout semble alors plus doux, plus feutré. L'instant est comme suspendu hors du temps.

Comme chaque année, la magie a donc opéré, in extremis, pour quelques heures. Les enfants étaient ravis de retrouver leurs cousins, ce qui leur a permis de patienter dans la joie et la bonne humeur (sans oublier une bonne dose d'excitation) en attendant la venue du bonhomme en rouge. Les grands ont fait la conversation autour de bons petits plats (plus légers que d'habitude) et d'un champagne suivi d'un vin aussi excellents l'un que l'autre. Ce n'était probablement pas le meilleur remède pour les trois malades de l'assemblée (je confirme), mais ça fait quand même du bien au moral.



Puis nous sommes rentrés à la maison (la soirée avait lieu chez mes parents). Mon chéri et moi avons regardé un épisode d'How I Met Your Mother, le temps d'être sûrs que les enfants étaient bien endormis. Nous adorons les aventures de Ted et sa bande de copains et nous avons bien ri, comme toujours. Mais nous aurions donné cher pour que le vieux Santa ne soit pas qu'un mythe et passe déposer les cadeaux à notre place. Malgré tout, c'est peut-être l'instant le plus magique de tous, celui où on va sur la pointe des pieds chercher les cadeaux soigneusement cachés dans nos bureaux depuis quelques jours ou quelques semaines (c'est selon). Fou rire assuré quand l'un des cadeaux de Typhaine (un chien Petshop qui danse et joue de la musique) se déclenche au moment de le poser au pied du sapin. On s'immobilise, on tend l'oreille, mais non, les petits ont le sommeil lourd et n'ont rien entendu. Ouf ! D'ailleurs, ils ont tellement bien dormi qu'il était neuf heures quand tout le monde s'est levé. C'est presque du jamais vu pour un matin de Noël. Et voici ce que les enfants ont découvert :

Une véritable montagne de cadeaux dont il serait trop long de dresser la liste ici, mais nous remercions chaleureusement les grands-parents des deux côtés, le tonton, les tatas et les parrains-marraines. Vous avez bien gâtés nos petits, comme chaque année ! 

Mais les grands n'étaient pas en reste. Mon chéri m'a offert pas moins de trois chouettes à ajouter à ma collection, dont un pendentif. (Tout cela fera l'objet d'un prochain article.) J'ai également reçu un superbe coffret contenant le parfum Valentina et un flacon de lait corporel (article à venir aussi !), ainsi qu'une jolie fontaine de table. Mon chéri, lui, a reçu un réveil Dalek. (Nous sommes des fans absolus de la série Doctor Who.) Nous allons donc pouvoir nous réveiller tous les matins au son de "Exterminate, exterminate !" Eh oui, on est geek ou on ne l'est pas. (Moi, de mon côté, je lorgne sur une magnifique théière TARDIS trouvée sur Etsy. ^^) Mon chéri a aussi reçu plusieurs grenouilles pour ajouter à sa collection (chacun son animal totem). 

Bref, ce Noël aura malgré tout mis des étoiles dans les yeux des enfants et des sourires sur les lèvres de leurs parents, et c'est bien là l'essentiel.
Et pour vous, il était comment, ce Noël 2011 ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Et bien, quel programme ! Et quelle montagne de cadeaux!
    En ce qui me concerne, Noël... n'est pas encore fini. Après le week-end dans ma belle-famille (et sa fameuse place d'opéra), je remets le couvert chez ma soeur jeudi soir. Et on a passé les trois derniers jours à boire (beaucoup) de (très) bon vin, pour lutter contre les infections saisonnières que trimbalent nos neveux.

    RépondreSupprimer
  2. Moralité, j'aurais dû boire plus de vin ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ouah cette montagne de cadeaux ! Profites du reste de tes vacances !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...