lundi 23 mai 2016

Les petits bonheurs de mai 2016 semaine #3

Ce fut une semaine beaucoup plus ensoleillée, à tous points de vue ! J'ai beaucoup vu les enfants même s'ils dormaient chez leur père, j'ai passé de délicieux moments en tête-à-tête avec mon amoureux, je suis sortie avec mes amies et j'ai bossé comme une dingue, mais sans (trop) stresser ! Bref, une semaine comme je les aime, qui m'a permis de retrouver mon équilibre et ma bonne humeur !

Samedi 14, je fais une pause au milieu de ma traduction pour aller faire des courses. En levant la tête, je découvre ces jolies fleurs qui dépassent d'un mur en béton. Le printemps est décidément ma saison préférée (à égalité avec l'automne) !

Provence Printemps Fleurs Pensées positives Count your Blessings Enjoy The Little Things Spring


Le soir, j'assiste avec un groupe d'amis à un concert hommage à David Bowie. Le chanteur en fait des tonnes, mais les musiciens jouent très bien, et on passe une très bonne soirée !

Dimanche 15, je récupère mes enfants pour 24h, et le chéri nous rejoint en fin d'après-midi. Comme d'habitude, nous passons une super soirée tous les quatre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 19 mai 2016

[En ce moment] mai 2016


Je lis. Toujours trop peu. Mais j'ai réussi à terminer une des intégrales de Preacher et à en entamer une autre. Et j'ai lu le dernier numéro d'Happinez, ça compte ? En revanche, je n'ai pas ouvert un roman ni entamé The Art of AskingUn objectif pour le mois prochain : recommencer à lire pendant ma pause déjeuner. Plus d'excuse cette fois. 

J’écoute. Le dernier album de Ben Harper, qui me rappelle pourquoi je suis devenue fan quand j'avais 19 ans. J'ai aussi découvert cette chanson que j'adore, Renegades par X Ambassadors :


Je mange. Beaucoup de petits plats faits maison et, franchement, je m'épate moi-même. Je ne me serai jamais crue capable d'être créative en cuisine. Un objectif pour le mois prochain : poursuivre le challenge #letscookourbooks en me tournant vers des recettes de saison comme des salades composées, des tartines de crudités, ce genre de choses. 

Je travaille. Dans l'espace, là où personne ne m'entend crier. Si vous voulez mon avis, cette pauvre Ripley a un karma de merde. Un objectif pour le mois prochain : trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée et accorder plus de temps et d'attention aux enfants. (Culpabilité, quand tu nous tiens...)
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 16 mai 2016

[French Curves] La marinière dans tous ses états

OOTD Fashion Blogger Blogueuse mode French Curves Eff Your Beauty Standards Robe mariniere La Redoute Perfecto Rock Etam Ballerines Eram Ciel orageux Orage Bretagne Provence

Ce mois-ci, encore une fois, le thème du challenge French Curves est un cadeau pour moi car, s'il y a bien un type de vêtement dont je suis fan, c'est la marinière ! J'aime la décliner de mille et une façons, de la plus classique (mon uniforme de l'automne 2015) à la plus inattendue (la veste marinière que je porte avec une jupe, un short et un jean). Justement, Gaëlle, la créatrice du challenge, nous a encouragées à sortir des sentiers battus en évitant de la porter avec un jean, ce look casual chic par excellence qui, associé à un trench et des ballerines, est un peu devenu l'uniforme des Parisiennes et des New-Yorkaises. (Je me souviens avoir lu que c'est l'une des tenues préférées de Joanna, du blog A Cup of Jo). Ça tombe bien, j'ai depuis un an cette petite merveille de robe marinière que je ne vous avais pas encore montrée. La coupe patineuse est parfaite, le tissu épais juste comme il faut, et j'adore le décolleté dans le dos. Pour pimenter son côté sage et romantique, j'ai choisi de porter un perfecto et un rouge à lèvres bien foncé. Et j'ai complété par des ballerines, clin d’œil à la tenue "classique" dont je vous parlais au début. En parlant de clin d’œil, j'adore l'ambiance orageuse dans laquelle s'est déroulée la séance photos. Avec ce ciel gris ardoise, on se serait cru en Bretagne. Avouez que pour un challenge dédié à un vêtement qui est né là-bas, c'est de circonstance !

Un mot d'ailleurs à propos des photos : elles ont été prises par mon amoureux, que je remercie et que j'embrasse au passage !

OOTD Fashion Blogger Blogueuse mode French Curves Eff Your Beauty Standards Robe mariniere La Redoute Perfecto Rock Etam Ballerines Eram Ciel orageux Orage Bretagne Provence
Au début de la séance, j'étais un peu crispée... Nouveau photographe, tout ça...
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 15 mai 2016

Les petits bonheurs de mai 2016 semaine #2

Cette semaine, je n'ai toujours pas beaucoup de photos à vous montrer, mais je n'ai pas non plus beaucoup de petits bonheurs à partager puisque j'ai été malade (les joies de la gastro - ou pas) et j'ai accusé le coup au niveau moral, comme je le raconte dans mon dernier billet. Ce qui m'a fait sombrer ? Les très jolis billets d'humeur de Marjoliemaman qui m'ont rappelé les joies simples de ma vie en Bretagne, un reportage sur l'Irlande qui a ravivé le souvenir de fabuleuses vacances en famille et d'autres clins d’œil encore à ma vie d'avant le Sud. C'est un peu comme si l'univers, pendant toute la semaine, s'était amusé à appuyer là où ça fait mal. Quand on se sépare, on quitte la personne que l'autre est devenue, qu'on ne reconnaît plus, qui ne nous correspond plus. Mais on fait quoi du souvenir de celui qu'on a aimé et des bons moments passés ensemble ? A l'heure où j'écris ces lignes, j'ai un peu plus de recul et je me dis qu'au fond, la seule vraie solution, en tout cas en ce qui me concerne, c'est la gratitude. Maintenant que j'ai pleuré ce qui n'est plus, j'ai surtout envie de me dire que j'ai eu la chance de vivre tout ça. J'ai envie que ces souvenirs fassent naître un sourire plutôt qu'un pincement au cœur. J'ai envie de me dire "Ah oui, c'était bien", et puis regarder autour de moi et penser "Et ça aussi, c'est bien". Et j'ai envie de retrouver ma curiosité (mon mot de l'année, vous vous souvenez) et d'accueillir en pleine conscience chaque nouvel instant qui se présente. Mais pour ça, cette semaine, j'avais besoin d'appuyer sur pause et de laisser libre cours à ma tristesse. Ça arrive ! Cela dit, tout n'a pas été que nuages noirs, et heureusement !

Samedi 7, je m'offre le luxe de me coucher à 4h du matin après avoir passé une partie de la nuit à lire et à colorier un mandala. J'apprécie de prendre du temps pour moi et de vivre à mon rythme. Evidemment, le soir venu, je fais moins la maline, ce qui ne m'empêche pas de regarder les deux premiers épisodes de Game of Thrones. Je suis peut-être très indulgente, mais il me plaît bien, ce début de saison ! (Le seul gros retournement de situation qui m'énervait - Daenerys - me laisse finalement moins dubitative que prévu.)

Pensée positive Positive Thinking Astrologie Tarot Spiritualité Mandala Astrology of Joy Vanessa Couto Coloring Book Art Thérapie
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 13 mai 2016

[Aujourd'hui je m'aime] La méditation et moi

Fleurs Méditation Pensée Positive Divorce Amour Deuil Chagrin Epreuve self-care

Après la mort de ma mère, quand j'ai commencé à m'intéresser à la psychologie positive, je me suis dit pendant des mois : "Oh, ça serait bien que tu médites." Pourtant, j'ai mis presque deux ans avant d'appuyer sur le bouton lecture de ma première méditation guidée. Je crois qu'au fond de moi, je savais très bien ce que ça impliquait. Et je n'étais pas prête. Méditer, c'est se retrouver face à soi-même. Dans le silence de son esprit, quand on arrive à faire taire les pensées, que reste-t-il ? Les émotions, à l'état pur. Sans raisonnement, sans interprétation, sans jugement. Juste la joie, la colère, la douleur, à vif. Sans filtre. Longtemps, je me suis sentie trop vulnérable pour les affronter, j'avais trop peur de m'écrouler. Et puis, le 1er septembre 2014 (je m'en souviens comme si c'était hier), je me suis lancée. Peut-être parce que le temps avait commencé à faire son oeuvre, peut-être parce que je me sentais plus sereine, ou plus forte. Toujours est-il qu'à mon grand étonnement, j'ai adoré ça et j'ai réussi sans trop de difficultés à en faire une pratique quotidienne. (J'avoue, le 1er mois, je me suis quand même pas mal forcée.) 

Les mois ont passé, et j'en suis venue à attendre avec une certaine impatience ce rendez-vous quotidien avec moi-même. Prendre de grandes respirations, fermer les yeux et avoir la sensation de "descendre" dans mon corps. (Pour quelqu'un qui vit essentiellement dans sa tête, je peux vous garantir que c'est une sensation bénie.) "Scanner" mon corps justement, faire un état des lieux sans s'attarder sur les petites douleurs - mais prendre conscience qu'elles sont bien là, au lieu de les ignorer purement et simplement. Puis me concentrer sur ma respiration et savourer le calme, le silence dans ma tête. Accueillir ce qui vient, les pensées récalcitrantes, les émotions. En prendre bonne note et me recentrer en revenant à ma respiration. Avoir l'impression d'être là et ailleurs en même temps, infiniment présente, infiniment consciente de ce qui m'entoure, mais aussi de ce qui se passe en moi. Et puis ce moment magique, en fin de séance, quand on me dit que je peux arrêter de me concentrer sur ma respiration et laisser mon esprit vagabonder. C'est magique parce que, deux fois sur trois, alors que le cerveau est libre de me bombarder de pensées, il ne se passe rien. Sans aucun effort conscient de ma part, je continue de baigner dans un silence mental des plus apaisants. Et puis rouvrir les yeux, et prendre une ou deux minutes pour prolonger cette sensation de détente avant de reprendre le cours de ma journée.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 9 mai 2016

Les petits bonheurs de mai 2016 semaine #1

Eh bien, on ne peut pas dire que la semaine ait été riche en photos ou en articles de blog ! En revanche, et même si j'ai beaucoup énormément bossé, elle a été riche en bisous, en éclats de rire et en discussions passionnées. Si je n'étais pas aussi stressée par le boulot (et tout ce que j'ai envie de développer à côté), je serai sur un petit nuage. D'ailleurs, je crois que j'y suis... 75% du temps, on va dire. Et c'est déjà génial ! (Il ne reste plus qu'à me reprendre vraiment, sérieusement, en main concernant la méditation, ça m'aidera à gérer beaucoup mieux les 25% restants. Mais y a du taf, parce plus je suis stressée, moins je médite, et moins je médite, plus je suis stressée ! C'est un cercle vicieux !) Mais oublions la pression liée aux différentes deadlines que je me suis fixée et concentrons-nous sur l'essentiel : c'est parti pour le gratitude journal de la semaine !

Samedi 30 avril : il fait un temps absolument pourri mais on s'en fout, mon chéri et les enfants sont là, et on passe de super moments tous ensemble. Je prépare une tarte à la banane et au chocolat pour le plus grand plaisir de mes gourmands, je m'offre le dernier numéro de Happinez (qui est vraiment devenu mon magazine préféré) et je trouve même le temps de bosser deux heures pendant que  le chéri prépare le dîner. (Je vous le dis, il est parfait !) Après le repas, je sors l'appareil photo pour immortaliser ces jolis instants. Elle est belle, notre nouvelle vie. 

Dimanche 1er mai : la journée passe très vite, trop vite, et j'ai, comme souvent en ce moment, l'impression que le temps me file entre les doigts. Malgré tout, j'en retiens des impressions fugaces : une grasse matinée bien méritée, un rayon de soleil, le parfum d'une bougie et ces très jolies roses qui poussent pas très loin de la maison...

Provence France Roses Printemps Gratitude Pensée positive Count Your Blessings Positive Thinking
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 3 mai 2016

[Cuisine] #letscookourbooks et recettes improvisées semaine #3

Cette semaine, j'ai surtout profité des bons petits plats préparés par mon chéri (et j'ai appris au passage comment paner des escalopes, ce que je n'avais encore jamais fait). Mais j'ai quand même trouvé le temps de réaliser une recette tirée du livre On mange quoi ce soir ? et d'en improviser une deuxième par la force des choses puisqu'il est assez difficile de préparer des pâtes au thon quand il manque l'ingrédient principal !

Cuisinons nos livres #3 : émincé de porc aux poireaux, oignons nouveaux et sésame

On ne le répétera jamais assez, cuisiner des plats savoureux, ce n'est pas si chronophage que ça et c'est bien meilleur pour la santé. Sur la couverture de son livre, Sylvia Gabet nous promet des recettes réalisables en 20 minutes, et c'est tout à fait le cas avec ce plat de viande aux légumes qu'on fait revenir à la poêle ou au wok. (Vous l'aurez compris, je cuisine beaucoup au wok !) Le plus long, je crois, c'est d'émincer les poireaux et les oignons nouveaux. Pour le reste, il suffit de faire revenir la viande, puis les légumes, avant de réunir les deux en fin de cuisson. L'astuce de ce plat, comme pour beaucoup de recettes préparées au wok finalement, c'est d'ajouter un peu de bouillon de volaille ou de légumes pour éviter que les aliments se dessèchent à la cuisson. (Du coup, je prépare régulièrement un demi-litre de bouillon que je conserve au frigo et que j'utilise en deux ou trois jours.) En tout cas, on s'est régalé, le chéri et moi ! Je n'hésiterai pas à refaire cette recette en variant la viande. Avec du canard, ça doit être une tuerie aussi !

#letscookourbooks cuisine cooking recette recipe wok

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...